De Montréal à Tadoussac : traversée du Québec en char

Au mois de juin 2018, nous avons réalisé un de nos rêves de voyage en partant deux semaines sur un continent qui nous faisait rêver. Le continent Nord-Américain.

Ce voyage de rêve a débuté par une semaine de Road Trip dans la province du Québec et s’est poursuivi par une semaine à New York City (article à suivre).

Au départ de Marseille, nous embarquons pour 8h de vol à destination de Montréal avec Air Canada Rouge.  Premier vol avec cette compagnie et très satisfaites. Le rapport qualité-prix est bon, le repas l’était tout autant. Pas d’écran individuel, mais une appli à télécharger en amont sur son propre équipement. Prévoir avec vous en cabine les adaptateurs de prises pour pouvoir recharger vos équipements.
Au retour, au départ de New York, on nous a même proposé d’embarquer sur l’avion qui précédait le nôtre, afin de ne manquer notre vol Montréal-Marseille. Nous avons apprécié l’attention.
Nous avions payé 420€ aller/retour par personne : 
Vol aller : Marseille – Montréal direct 
Vol retour : New-York – Marseille avec une escale à Montréal

Nous posons enfin les pieds à Montréal avec un grand bonheur. Après un rapide passage aux douanes, nous avons acheté un titre de transport valable 3 jours pour 19 CAD (dollars canadiens) et on file rejoindre le centre ville de Montréal via le bus 747.

C’est parti pour l’aventure au Québec, suivez-nous ! 

sdr
Même pas peur des caribous. Enfin, pas trop.

Bon plan location voiture : Nous avons réservé une voiture via Discount à très bon tarif : 176€ pour 6 jours de location. Quant à la voiture, elle était belle, neuve (un peu trop même!) et parfaitement équipée. Le top !

IMG_20180621_095820
Alors, il est pas beau notre bolide ?!

Avant d’aborder le détail de chaque ville, on vous présente notre parcours :

  • 1213 km parcourus en voiture
  • 107 km à pied (ça use les souliers!) 
  • 4 villes
  • 1 parc
  • de 30 mn à 3h30 de trajet par jour 
  • 3 airbnb et 1 auberge
  • des dizaines de souvenirs à jamais gravés 🙂

Bon plan : Vous nous connaissez, en voyage, on est très organisées. Et comme on est sympa, on vous partage notre planning de visites durant notre semaine canadienne.
Le + : vous pourrez même le télécharger, le modifier et l’imprimer juste ici !

Bon plan logement : 
Airbnb : en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez 25€ de remise
Booking : en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez un remboursement de 15€ à la fin de votre séjour

♥ Première étape : Montréal

  • Notre logement : Un joli petit appartement situé dans le quartier animé du Village. Très bien équipé, très propre et très calme.

  • Nos incontournables : 

– Que l’on soit fan ou non, visiter la basilique Notre Dame de Montréal, où Céline et René se sont dit OUI.

– Depuis le parc Mont Royal, une belle balade sur un chemin en pente et quelques centaines de marches plus tard (et oui, ça se mérite!), le super point de vue depuis le belvédère s’offre à vous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Dans le quartier Gay Friendly et très animé du Village, on y retrouve toutes les couleurs de l’arc en ciel.

img_20180618_144410.jpg

– Dans le quartier branché du Mile End, on s’y sent particulièrement bien. On se régale d’observer les façades des maisons, atypiques et colorées et ces escaliers extérieurs si typiques de l’architecture nord-américaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Le dimanche, on assiste au ramdam des tam-tam.
Direction le parc Mont Royal, dans la partie située le long de l’avenue du Parc entre l’avenue des Pins et l’avenue du Mont-Royal. Des dizaines de petits et grands passionnés se rassemblent et partagent ensemble un dimanche en musique. L’ambiance y est dingue!

Si vous voulez voir ce que donne un dimanche « aux tam-tam », cliquez ici et montez le son 🙂

– Dans le parc La Fontaine, les écureuils sont les rois (même la tête en bas) et la balade y est très sympa.

  • Nos bonnes adresses : 

Muvbox, Homard des îles : nous avons dégusté un superbe sandwich au homard (Lobster roll), accompagné d’une chaudrée de palourdes (c’est une soupe). Nous nous sommes régalées à moindre coût.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

St-Viateur Bagel : Avant de partir, nous avions lu que le temple des bagels était ici. Nous avons eu des difficultés à trouver où les acheter, puisque certaines adresses ne vendent que le pain, comme une boulangerie. Une fois le Graal trouvé, on s’est régalées de leurs bagels ! Attention, pas de CB chez eux. 

♥ Deuxième étape : Québec city et alentours

  • Notre logement : Ce petit studio était idéalement placé, dans une rue juste en face de la porte Saint Jean. Le vieux-Québec au pied de ce studio joliment décoré.
    Le + de ce studio : un parking inclus situé juste en face, et une douche hyper relaxante ! Prévoir un masque de nuit et bouchons d’oreilles. 

    

  • Nos incontournables : 

– Emprunter la promenade des gouverneurs qui vous mènera tout droit vers les sublimes terrasses Dufferin et le non moins majestueux hôtel Frontenac.

– Voir la très belle porte d’entrée de la ville, la porte St Jean.

sdr

– Consacrer du temps à la visite du Petit Champlain, ce petit quartier très authentique. En plus, on trouvera forcément de jolis souvenirs parmi ses charmantes boutiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Flâner dans les artères et les quartiers du vieux Québec, observer, se laisser porter… Québec est une très jolie ville, il faut prendre le temps de la visiter au détour des rues et points de vue.

IMG_7994

Autour de Québec :

– Partir en randonnée dans le parc de la Jacques-Cartier. Nous avons fait celle du sentier de l’Eperon, une boucle de 5,4 km parcourue en presque 3h en prenant le temps. Nous en avons pris plein les yeux. Nous avons été saisies par la beauté du cadre, des grands espaces, des arbres et des fleurs, du chant des oiseaux. Le calme qui y règne est très appréciable.
Tarif d’accès environ 8 CAD / personne. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Contempler l’impressionnante chute Montmorency : elle dépasse de 30m les chutes du Niagara. S’il fait beau, vous verrez certainement un arc en ciel sur la chute, c’est très beau !

En descendant par les marches, on peut ressentir les embruns et le souffle puissant de la chute. Son bruit est assourdissant. On peut même aller se mouiller, mais prévoir de ranger les appareils  électroniques, on en sort… trempés !

Bon à savoir : une télécabine permet de remonter sans se fatiguer. En plus, on a une très belle vue sur la chute (environ 10 CAD l’aller).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Nos bonnes adresses : 

Brasserie des 3 garçons : Il semblerait qu’on y trouve la meilleure poutine de la ville. Nous y avons été, et en partageant une poutine à deux, c’était déjà trop. Ce n’était pas la qualité du plat, mais le plat en lui-même, un peu trop gras pour nous. On peut dire au moins qu’on aura goûté !

Boulangerie Paillard : Dans la rue St Jean, vous trouverez forcément votre bonheur sucré ou salé dans cette boulangerie. On y a dégusté un bagel et une salade, très bons.

♥ Troisième étape : Sainte Rose Du Nord

  • Notre logement : Au premier étage de la maison de Line (qui est vraiment adorable et de très bons conseils), se situe un grand appartement très propre, et bien équipé.
    Les + : il est équipé d’une machine à laver (à l’américaine, c’est à dire de taille XXL) . L’appartement porte bien son nom « le bellevue » : la vue sur le fjord du Saguenay est effectivement très belle.
  • Nos incontournables :

–  Visiter l’église du village dont le mobilier a été entièrement fabriqué par des bûcherons locaux. Line saura vous raconter l’histoire de cette église.

– Rejoindre le point de vue sur le fjord du Saguenay.
En venant du port, tourner à gauche avant la Poste et suivre la route. On peut se garer au début du sentier piéton à emprunter jusqu’au point de vue.

– Profiter de la quiétude du village. On vient à Sainte Rose du Nord pour son calme, ses paysages et son fjord.

– Pour découvrir pleinement le fjord, il faut s’en approcher. Nous avons opté pour une balade en bateau avec les Navettes Maritimes du fjord. La balade dure environ 3h. Nous avons choisi de partir de Sainte Rose et faire une escale à L’anse Saint Jean. Nous avons pu découvrir les impressionnantes falaises et les forêts luxuriantes entourant le fjord.

oznor

Nous avons fait une escale à l’Anse Saint Jean, un très joli petit village très coloré, avec de jolies boutiques.

♥ Quatrième étape : Tadoussac, notre coup de cœur

  • Notre logement : A l’Auberge de la Sainte Paix, on est très bien accueillis. Elle dispose d’un parking, et d’une très bonne situation dans le très joli village de Tadoussac.  Nous avons logé dans un studio en demi sous-sol qui était très propre et bien équipé. Seul hic, on a eu un peu froid la nuit, sûrement à cause de la situation du studio  en demi sous-sol…  Lit Queen
  • Nos incontournables : 

– Ce village est merveilleux. Il faut prendre le temps de le visiter, se promener sur la plage en se retournant pour contempler les maisons colorées, visiter sa magnifique petite église, son très bel hôtel. A Tadoussac, il y fait bon vivre !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– Faire une excursion aux baleines.
Tarif : environ 80 CAD par personne en zodiac.
Nous avons choisi de partir très tôt le matin. En achetant les tickets, on nous prévient qu’il va faire très froid. Autant vous dire qu’on s’est couvertes de toutes les épaisseurs que nous avions dans la valise. Arrivées au point de rassemblement, on nous donne des sur-vêtements dignes de l’espace, et nous voilà prêtes à affronter le froid. On retrouve le groupe, et c’est parti, on croise les doigts pour que les baleines pointent le bout de leur aileron. Une fois à bord du zodiac, notre guide nous explique avec beaucoup de passion que c’est une belle journée pour croiser la route de baleines, bélugas et phoques. Elle avait raison : nous avons réalisé un rêve, celui de voir ces majestueuses baleines et entendre leur souffle si puissant. Il y en avait parfois trois autour de nous. Nous avons eu beaucoup de chance, elles dansaient à quelques dizaines de mètres du bateau pour nous offrir le plus beau des spectacles. Des bélugas et même un phoque étaient aussi au rendez-vous. C’était incroyable, nous n’oublierons jamais ce moment.

oznor
Un rêve…

Le sentier du fjord, une très jolie balade, où l’on peut se poser face à la mer, regardant l’horizon en espérant voir des bélugas. Très sympa. C’est l’endroit idéal pour improviser un petit apéro en fin de journée !

  • Nos bonnes adresses : 

Café Bohème : c’est le genre de petit restaurant dont on garde un bon souvenir. Très bon accueil, un joli cadre juste au dessus de l’église et de l’hôtel, des assiettes qui nous font saliver, bref une bonne adresse.

Microbrasserie Tadoussac : A la microbrasserie du village, on trouve un très grand choix de bières faites maison. De la blanche à la brune, ils sauront vous conseiller, laissez-vous guider par leur savoir-faire et leur passion. De quoi passer un bon moment, à l’intérieur ou sur la jolie terrasse.

IMG_8136
Traversée Tadoussac - Baie Ste Catherine

Bon plan : si vous aussi vous prévoyez de retourner sur Québec City ou Montréal, sachez qu’un traversier peut vous permettre de rejoindre Baie-Sainte-Catherine depuis Tadoussac. Vous embarquerez avec votre voiture, bien entendu. Le vrai bon plan, c’est que ce traversier, totalement gratuit, vous fera gagner un temps précieux.

A savoir avant de partir :

    • Si vous transitez ou séjournez au Canada, il vous faut impérativement un AVE. On ne rigole pas avec les règles, l’AVE est obligatoire pour entrer dans le pays.
      Donc dès que le voyage est réservé, on demande son AVE. Ça se passe sur ce site et cela vous coûtera 7 CAD par personne. Vous trouverez ici un document explicatif pour demander son AVE étape par étape.
    • Dans les parcs au Canada, il y a beaucoup de moustiques et insectes en tout genre qui vont même jusqu’à mordre le crâne. Pas d’inquiétude, il y a des solutions. Nous avons été chez Jean Coutu (vous trouverez ces magasins à tous les coins de rue) et avons acheté la crème anti-moustiques WATKINS. Elle fonctionne parfaitement bien, nous n’avons pas été piquées. Attention, il faut la prendre avec vous et en remettre toutes les deux heures pour éviter de devenir le repas de ces insectes affamés.
    • Pas de panique pour les petites vessies, on peut aller aux toilettes dans n’importe quel bar, restaurant ou hôtel, sans être client. Pratique non ?
    • Pour vous, Canada = devise étrangère = frais de banque + taux de change ?
      Pas forcément ! Si vous voulez éviter de manger des pâtes pendant des mois en revenant, souscrivez à une carte REVOLUT. + d’infos sur cet article, on vous dit tout !

Bon plan logement : 
Airbnb : en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez 25€ de remise
Booking : en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez un remboursement de 15€ à la fin de votre séjour

Le Québec est une province magnifique. Les amoureux de la nature seront comblés par ces grandes étendues. Les Québécois sont d’une extrême gentillesse : plusieurs fois, on nous a proposé de l’aide, alors qu’on n’était même pas perdues ! 🙂
Nous rêvions d’y aller, et maintenant, nous rêvons d’y retourner. Pour le prochain voyage au Canada, on visera la découverte et l’exploration des parcs naturels, un séjour sauvage, nature, autour des lacs.

Pendant ce voyage, on a loué un char pour lequel on nous a demandé la date de validité de nos permis, on s’est sucré le bec avec les spécialités québécoises. On a découvert des laveuses à la taille impressionnante. Depuis le Québec, les dépanneurs sont nos amis. Ah oui, on a aussi pas mal magasiné là-bas. Allez, on vous fait des becs.
Vous n’avez rien compris ? C’est normal, après votre voyage, vous comprendrez tout ! 🙂

Le blog vous plait ? Retrouvez-nous aussi sur Facebook

Revolut, la carte bancaire pour payer en devises étrangères sans frais !

En voyage dans un pays hors zone EURO, les frais bancaires sont tellement importants qu’ils peuvent vite vous faire regretter d’être partis. Quel dommage !

Pour éviter cela, on vous recommande REVOLUT.

RE-VO-LUT, c’est un compte et une carte bleu, c’est simple et ça permet de faire de grandes économies !

En quelques mots, c’est :

  • Un compte britannique gratuit avec un IBAN euro
  • La possibilité de dépenser dans plus de 150 devises aux taux de change interbancaires
  • Pas de frais de change dans 24 devises jusqu’à 6000€ par mois
  • Pas de frais de retrait aux distributeurs jusqu’à €200 par mois
  • Vous rechargez le compte, vous convertissez au taux le plus intéressant ou vous payez en € et le taux de change du jour sera appliqué sans frais

Mais combien ça coûte ?

Ça ne vous coûtera que 6€ ! 🙂

Et comment on fait pour l’avoir ?

Il suffit de télécharger l’appli, et ouvrir un compte en 5 minutes. Il faut choisir la formule standard et compléter les informations demandées.  Vous réglez 6€ (frais d’envoi de votre carte) et vous recevrez la CB en quelques jours seulement par La Poste.

Les + de Revolut :

  • on choisit le code de sa CB
  • l’appli dispose d’un convertisseur
  • on peut surveiller l’évolution du cours des devises et convertir au meilleur taux
  • l’appli gère plusieurs devises à la fois
  • on peut prendre une assurance santé voyage à moindre coût pour soi et les accompagnants

Notre avis : testé et approuvé au Canada et aux Etats-Unis, on ne se passera plus de Revolut.

Pratique : les codes WIFI de tous les aéroports du monde !

On s’est tous déjà retrouvés dans un aéroport à surfer sur le web pour passer le temps en attendant son avion.

Pour nous faire gagner du temps, un ingénieur en sécurité informatique et le Blogger voyage Anil Polat ont recensé les codes WIFI de tous les aéroports du monde.
Il suffit de cliquer sur l’aéroport dans lequel on se trouve et toutes les informations vont apparaître.  Pratique non ?

A enregistrer de toute urgence dans vos favoris !

Retrouvez-nous aussi sur Facebook pour être informés de nos prochains bons plans et suivre nos aventures. 

Bordeaux, la belle du sud ouest

Bordeaux, une ville qui depuis toujours nous inspirait un endroit où il y fait bon vivre.  C’est décidé, on prend la voiture et on part en road trip dans le sud ouest. Première étape Narbonne, puis Toulouse et sa cité de l’Espace, le bassin d’Arcachon et on terminera par Bordeaux. Allez c’est parti, allons vérifier si le mythe est réalité !

Pour ce séjour à Bordeaux, on voulait séjourner au cœur du centre historique, être au plus près des monuments, des quais de Garonne, et de la vie bordelaise. On choisit un appartement très sympa en Airbnb dans le quartier Saint-Pierre. L’emplacement était excellent !

Dès les premières minutes, le charme opère. Pour rejoindre l’appartement, on passe par la majestueuse porte Cailhau et la place du Palais Ombrière. On découvre des rues pavées, des murs en pierre claire de Bordeaux qui donnent à la ville ce charme inexplicable.

Assez papoté, il est temps de vous présenter nos incontournables et bonnes adresses pour une escapade réussie à Bordeaux.

——————————————B O R D E A U X——————————————

Nos incontournables

1. Profiter de la place de la Bourse et de son miroir d’eau 

La place de la Bourse, tout un symbole. L’été, c’est le lieu de rencontre, où petits et grands se rafraîchissent sous les jets d’eau. A la tombée de la nuit, le miroir d’eau se révèle et la place de la Bourse se reflète dans l’eau. C’est extraordinairement beau, on le contemplerait pendant des heures.

IMG_4236IMG_4293

2. Se balader sur les quais

Les quais en bord de Garonne, l’endroit idéal pour une balade en fin de journée.
Au départ de la place de la Bourse, on découvre une jolie promenade jusqu’au quai des marques, le paradis pour les fans de magasins ou simplement pour prendre un verre sur une des nombreuses terrasses. On passe devant l’impressionnant pont de pierre avec ses dix-sept arches faisant référence à Napoléon Bonaparte (la légende dit que l’empereur avait demandé une arche par lettre qui compose son nom et prénom).

img_7448a

3. Louer un vélo et découvrir la ville autrement

Paris a ses Vélib, Bordeaux a ses V³ et l’on n’y résiste pas. Durant une demi-journée, on enfourche notre vélo pour dévaler les rues. On découvre la tour Pey-Berland, le palais Rohan, l’école de la magistrature, et la place de la Victoire au cœur du quartier étudiant. En remontant la rue Sainte Catherine, on arrive sur le triangle d’or. Il doit son nom à sa forme triangulaire, délimitée par le Cours Clémenceau, le Cours de l’Intendance et les Allées de Tourny. La place de la Comédie avec le Grand théâtre, la place Gambetta et la Place Tourny forment les sommets de ce triangle.

4. Goûter les cannelés Baillardran, la spécialité de Bordeaux

Caramélisés et craquants à l’extérieur, fondant à l’intérieur avec un bon gout de rhum, c’est un vrai délice. Il existe plusieurs boutiques, ce serait un sacrilège de ne pas déguster ces merveilles gustatives.

Capture Photo Tripadvisor

5. Faire du shopping sur la rue Sainte Catherine

Avec ses 1200 mètres de long, c’est la rue commerçante la plus longue d’Europe. Avis aux amoureux du shopping, cette rue entièrement piétonne, devient une braderie géante deux fois par an : en février pour la braderie d’hiver, et en juillet pour la braderie d’été.

Bon plan : Si vous souhaitez découvrir la ville et ses bons crus différemment, suivez le guide : https://decouvertes.expedia.fr/france/aquitaine-limousin-poitou-charentes/bordeaux/5-incontournables-a-ne-pas-manquer-a-bordeaux/

——————————————B O R D E A U X——————————————

Nos bonnes adresses

Bordeaux ne manque pas de bons restaurants et nous en avons sélectionné plusieurs.

  • Les fils à maman, 19 rue des Faussets

Retour en enfance dans ce lieu atypique, où nous arrivons à trouver une place en terrasse. L’ambiance est sympa et on se laisse tenter par un cordon bleu maison. C’est délicieux.

  • Restaurant Mélodie, 6 rue des Faussets

Restons dans la petite rue animée des Faussets, rendez-vous au numéro 6. On a découvert ce restaurant très fréquenté où un menu est proposé à un tarif tout à fait abordable. C’est un excellent rapport qualité-prix !

  • Plan B, 21 place du Palais 

L’endroit idéal pour un déjeuner sur le pouce. Un petit restaurant très joliment décoré où l’on y déguste des salades et sandwiches tous aussi savoureux les uns que les autres.

  • La Maison Du Glacier, 1 place Saint Pierre

Découvert par hasard, nous n’avons pas été déçues. Les glaces maison y sont délicieuses. Mention spéciale pour le parfum menthe feuilles bio, on a l’impression de croquer dans un bouquet de menthe.

——————————————B O R D E A U X——————————————

Nous avons passé trois jours à Bordeaux, et nous aurions voulu y rester plusieurs semaines. Cette ville est belle, propre et bien entretenue, elle est animée et pleine de charme. Testée et approuvée, c’est une ville où l’on s’y sent bien. A bientôt Bordeaux, nous reviendrons !

Remise de 10% chez Looking4.com (parking d’aéroport)

10% de remise sur vos réservations de parking d’aéroport chez Looking4.com

 

Looking4.com propose une offre de parking d’aéroport très complète et compétitive (en moyenne 15% moins cher que les autres offres en ligne).

3 types de parkings sont proposés sur Looking4.com :

  • Le service voiturier : vous remettez votre véhicule à un chauffeur devant le terminal de départ. Le chauffeur se charge de garer votre voiture et vous la restituera le jour de votre retour, devant le terminal.
  • Le parking + navette : vous stationnez votre véhicule dans un parking situé à proximité du lieu de départ et empruntez une navette gratuite.
  • Le parking de l’aéroport : vous vous garez dans un parking officiel de l’aéroport à un prix préférentiel.

En passant par ce lien, vous bénéficierez d’une remise de 10% sur votre réservation de parking.  Le code promo VOYAGES10 est déjà renseigné. 

Le Vaucluse aussi a son Colorado !

Si vous avez envie de grands espaces et de désert d’Ouest Américain, pas besoin d’aller si loin, venez en Vaucluse, à Rustrel plus précisément, à 1h15 d’Avignon et d’Aix-en-Provence.

Se rendre au Colorado Provençal, c’est arpenter les chemins du massif des ocres et observer ces nuances de couleurs allant du jaune au rouge. C’est une ancienne carrière à ciel ouvert.

IMG_7619

Combien ça coûte ?

C’est bien là le bon plan, la balade est gratuite. Seul le parking est payant : 5€ la journée par voiture. Au guichet, on vous remettra un plan des randonnées.

Bon à savoir : l’été, c’est ouvert tous les jours de 8h à 19h. Attention, en raison du risque sévère d’incendie, l’accès aux massifs forestiers vauclusiens est souvent réglementé par arrêté préfectoral. Pensez à vous renseigner avant de vous déplacer. 

Quels sont les parcours ?

Il existe deux circuits, le bleu et le orange.

IMG_20180522_175138 (1).jpg

Les sentiers sont bien indiqués par des flèches de couleurs. Il suffit de les suivre.

img_7641.jpg

Nous avons choisi le circuit du Belvédère et ne l’avons pas regretté. Nous l’avons fait très facilement et les points de vues sont spectaculaires. En choisissant le circuit du Sahara vous passerez à côté du plus beau point de vue selon nous, « les cheminées des fées ». Nous l’avons parcouru en 1h35 en comptant les pauses photos.

Chaque point de vue est signalé, impossible de les manquer, il suffit de suivre les flèches.

img_7649.jpg

Assez parlé, voici des photos de notre balade.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quels équipements sont nécessaires ?

Tout d’abord, il nous semble important de préciser que les sentiers ne sont pas adaptés aux poussettes et aux PMR.

Le sentier peut parfois être glissant, de bonnes baskets feront l’affaire. Vous serez très à l’aise dans des chaussures de randonnées.
L’été et lorsqu’il fait très chaud, prévoyez de l’eau fraîche pour vous hydrater.

Conclusion

Vous l’aurez compris, on a adoré la visite. C’est une balade pour les grands et les petits, on en prend plein les yeux, et en plus, c’est une sortie bon plan qui ne coûte que 5€ par voiture. Plutôt sympa non ? 🙂

Si cet été, vous passez du côté d’Avignon et son festival, on vous recommande fortement une visite du Colorado Provençal.

Pour plus d’informations : http://www.colorado-provencal.com/

 

 

 

 

 

 

Trois idées pour découvrir les spécialités culinaires de Rome

Quand on parle de Rome, on pense souvent à ses sites Romains très visités, ses fontaines, ses places célèbres où prendre un verre et ses rues où flâner en fin de journée. Si on part en voyage à Rome, c’est pour goûter à la Dolce Vita, qu’on se le dise ! Vous ne tarderez pas à vous rendre compte que Rome c’est aussi une gastronomie riche et variée, qui ne se limite pas à la traditionnelle pasta ou pizza, bien qu’elles y sont délicieuses.

Rome regorge de restaurants aussi bons les uns que les autres. Vous aurez le choix entre les auberges familiales (en italien, trattoria), des restaurants branchés où manger des planches de fromages et charcuteries italiennes, des fameuses pizzerias, et des restaurants plus traditionnels où déguster d’excellents plats aux saveurs italiennes.

Si comme nous, goûter les plats typiques de la ville visitée est important pour vous, alors pourquoi ne pas envisager une visite autour de la gastronomie locale ?

Suivez-nous, on vous donne trois idées pour découvrir ces merveilles culinaires et croquer la ville à pleines dents.

  • Suivre un itinéraire pour gastronome, la solution gratuite. 

Expedia, le célèbre site de réservation de séjours et hôtels, propose des itinéraires gourmands pour chaque destination. On adore l’idée ! On ne les a pas encore testé, mais on garde ça en tête pour notre prochain séjour à Rome.

Voici le lien de leur proposition d’itinéraire autour de plats typiques et locaux : https://decouvertes.expedia.fr/italie/rome/a-vous-la-cucina-italiana/

  • Réserver un Food Tour 

Kezako ? C’est un circuit original et gourmand, hors des sentiers battus, permettant de goûter aux meilleures spécialités de la ville aux côtés d’un guide qui vous racontera toutes sortes d’anecdotes culturelles et historiques. Le guide connaîtra parfaitement la ville, et aura déniché pour vous, de petites pépites pour ravir vos papilles.

Il existe plusieurs prestataires à Rome, voici les mieux notés : 
– The Roman Food Tour : à partir de 75€ par personne
– Food Tours of Rome : à partir de 38€ par personne 

  • Prendre des cours de cuisine 

Si vous souhaitez apprendre à faire de délicieux antipasti à l’artichaut et réaliser la traditionnelle pasta, alors laissez vous tenter par un cours de cuisine romaine aux côtés d’un chef italien. Bien sûr, vous dégusterez vos réalisations.

Quelques uns des prestataires les mieux notés :
– Cook With Us in Rome
– Chef in a Day : à partir de 120€

Vous l’aurez compris, Rome vous réserve de bonnes surprises gustatives. Si vous êtes de passage dans la ville Eternelle, ne passez pas à côté de ces merveilles.

Lors de notre précédent voyage à Rome, nous avions déniché pour vous de bonnes adresses où déguster des plats délicieux. Pour les retrouver, c’est par ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon plan : Si tu fêtes tes 18 ans en 2018, tu vas peut-être voyager gratuitement cet été

18 ans, l’âge de la majorité, du permis de conduire, de la liberté, et bientôt celui du voyage grâce à la Commission Européenne.

En effet, jeudi 1er mars 2018, la Commission Européenne a voté le financement d’un pass interrail offert aux jeunes qui viennent de fêter leur 18 ans en 2018. Sympa le cadeau non ?

Description du pass interrail : https://unrevedevoyages.com/2018/03/01/parcourir-leurope-vous-fait-rever-cest-possible-et-pas-seulement-en-avion/

On parle de 20000 pass qui seraient offerts, dès cet été, pour permettre aux jeunes de traverser l’Europe en train et découvrir les plus vieux pays de notre continent.

La date d’ouverture des demandes de pass interrail n’est pas encore connue, ce qui est sûr, c’est qu’il faudra être très réactif, les quantités étant très limitées.

Un conseil, abonnez-vous à notre page Facebook et notre compte Twitter pour être informé dès le lancement et partagez à tous les jeunes né(e)s en 2000 que vous connaissez. 

 

 

 

 

Bon plan : quand Groupon permet de réduire le budget voyage.

Groupon ce site d’achat groupé est connu pour les réductions qu’il propose sur des services type lavage-auto, contrôle technique, shooting photo mais aussi pour des offres de voyages, d’activités, de restaurants et d’hôtels.

Petit rappel du principe : après avoir créé un compte, on consulte les deals proposés, on achète en ligne et on reçoit dans les minutes qui suivent un coupon à échanger auprès du prestataire choisi. 

Pour votre prochain voyage, que diriez-vous de payer moins cher votre logement ou une activité en réservant sur le Groupon local de votre destination ? 

Quelques exemples de ce que l’on peut obtenir :

Ces activités sont à réserver sur les sites locaux de Groupon, en voici quelques uns et vous trouverez facilement les autres.

Groupon Espagne
Groupon Italie
Groupon UK
Groupon USA
Groupon Canada
Groupon Dubaï
Deals des îles (pour les Antilles)

En Martinique en 2015, nous avions survolé le sud de l’île en avion pendant une heure en réservant sur un site d’achat groupé spécialisé dans les Antilles. Cette expérience reste un magnifique souvenir !

Et vous, quelle activité allez-vous réserver pour vos prochaines vacances ?

 

Retrouvez nos bons plans, nos carnets de voyage et nos jeux-concours sur Facebook

 

 

 

 

 

Parcourir l’Europe vous fait rêver ? C’est possible et pas seulement en avion.

Qui ne s’est jamais imaginé traverser l’Europe et parcourir ses pays, ses diversités, ses cultures et partir à la rencontre de nos voisins Européens ?

Si vous avez le projet de découvrir l’Europe ou quelques pays seulement, les billets d’avion peuvent vite représenter un budget conséquent.

Il existe pourtant d’autres solutions, beaucoup moins chères :

En bus avec Flixbus : avec la formule Interflix, pour 99€ vous aurez 5 trajets en Europe (en comptant le trajet de départ et de retour) pour découvrir 3 villes et trois mois pour les utiliser.

Comment cela fonctionne ? En achetant la formule Interflix, vous obtiendrez 5 codes de bons d’achat que vous utiliserez pour réserver votre voyages sur le site ou l’application Flixbus. Vous pourrez réserver vos voyages 48 heures après l’achat des codes.

En train avec le Pass Interrail : il existe plusieurs pass qui permettent de visiter les plus beaux endroits d’Europe en train.

  • Global Pass : un pass polyvalent pour voyager dans 30 pays européens
  • One Country Pass : pour voyager dans un seul pays d’Europe
  • Pass Premium : Idéal pour un voyage bien planifié en Italie ou en Espagne, avec réservations de train à l’avance gratuites

Comment cela fonctionne ? Il faut réserver en ligne le pass interrail de votre choix. Il existe plusieurs possibilités en fonction du nombre de jours de voyage en train souhaités et de la durée totale du voyage. Il y a un tarif jeune jusqu’à 27 ans.
Le pass interrail est en fait un billet de train qui permet d’accéder directement aux trains dans certains cas. Pour les trains à grande vitesse et les trains de nuit, il faudra prendre une réservation et ce sera un coût additionnel.

Bon plan : bénéficiez de 15% de remise pendant le mois de mars 2018 sur les formules Global Pass et One Country Pass. 

N.B. : Un Interrail Pass n’est utilisable que par les citoyens européens et les résidents officiels. Les citoyens non-européens peuvent en revanche utiliser un pass Eurail, disponible sur eurail.com. Si vous n’êtes pas citoyen européen, mais pouvez prouver que vous résidez en Europe, vous pouvez utiliser un Interrail Pass. (Source https://www.interrail.eu/fr/).

Ces deux méthodes de voyage sont plus économiques et écologiques que l’avion, vous n’aurez pas de limite de poids de bagage mais les trajets durent plus longtemps.

Quel sera votre choix pour votre prochain voyage ?

 

Retrouvez-nous aussi sur Facebook pour être informé de nos prochains bons plans et suivre nos aventures. 

Lisbonne et ses délices le temps d’un week-end

Il y a quelques mois nous avons passé un merveilleux week-end dans la capitale portugaise. On a A-DO-RÉ !
Quand on repense à Lisbonne, on se souvient des azulejos, ces carreaux de faïences décorés qui parent les façades des maisons de mille couleurs, du fado qui résonne à la nuit tombée dans les ruelles de l’Alfama, de ces touk-touk qui pétaradent sur les avenues par dizaines avec l’espoir de ramasser quelques touristes, de ces tramways jaunes bringuebalant issus d’un autre temps, des spécialités portugaises qui régalent les papilles tels que le pasteis de nata ou les plats préparés à base de morue (bacalhau) et ces rues aux pentes raides, au bout desquelles surgissent de superbes points de vue sur la ville et les alentours.

Bons plans pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport (7 km de distance)

  • En métro
    C’est le moyen de transport qui vous coûtera le moins cher, 1,70€ le ticket.
    Depuis la station « aeropuerto » vous rejoindrez le centre ville en une vingtaine de stations, soit entre 30 et 40 minutes.
    Bon à savoir : pour utiliser le métro à Lisbonne, il faut d’abord acheter une carte individuelle à 0,50 cts et la recharger avec le montant ou le forfait de votre choix.
    Attention, veillez bien à avoir une carte par personne.
  • Avec l’Aerobus
    Le service Aerobus assure des liaisons régulières entre l’aéroport de Lisbonne, différents points d’intérêt du centre-ville et les gares routières et ferroviaires.  Les bus disposent d’une soute à bagages, de Wi-Fi gratuit, prises USB et effectuent des arrêts à proximité des principaux hôtels. Ils roulent tous les jours entre 7 h 30 et 23 heures. Le pass 24 heures coûte 4€. Sur leur site internet, on peut estimer le temps de trajet en fonction de l’arrêt choisi. 
    Nous avions utilisé l’Aerobus, rien à dire, très sérieux et efficace.
  • Avec un taxi prépayé
    Quand on prend le taxi, on a toujours peur de se faire avoir sur le tarif. En règle générale, les taxis sont vraiment abordables à Lisbonne. Pour notre retour à l’aéroport, à 4 heures du matin, nous avions un taxi réservé par l’hôtel avec un système de voucher qui nous avait coûté 16€.
    On peut réserver en ligne sur le site de l’office de tourisme de Lisbonne : plusieurs tarifs sont proposés : à partir de 16€ vous rejoindrez votre hôtel depuis l’aéroport en journée. Pour les week-end, la nuit et les vacances, cela vous coûtera au minimum 19,20€.

    Notre logement

Nous étions logées tout près de la place Marqués de Pombal, à l’hôtel ibis Styles Lisboa Embaixador. Notre chambre était spacieuse, propre et décorée avec soin sur le thème de la mer. Le rapport qualité-prix était très bon et le petit-déjeuner était très correct et varié. Il y avait même des pastéis de nata (industriels c’est vrai, mais ils avaient quand même du succès !).

Bon plan Booking : en vous inscrivant par ce lien, 15€ vous seront remboursés après votre séjour. Ce serait dommage de s’en passer.

IMG_3083

Loger dans l’Alfama paraît très séduisant mais il y a très peu d’hôtels. On doit pouvoir réserver un appartement par Airbnb pour être au cœur de la ville (en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez une remise de 25€).

Nos incontournables

  1. Déguster un Pastéis de nata provenant de la meilleure adresse à BelémIMG_3526
  2. Découvrir le Convento do Carmo (cathédrale sans toit)IMG_3149
  3. Se balader dans le Bairro Alto et l’Alfamaalfama-2331271_960_720
  4. Assister à un concert de FadoNous n’avons pas de photo, car le fado s’écoute, se regarde et se vit.
  5. Visiter le Monasterio de los Jeronimos et photographier la célèbre Torre de BelémIMG_3294
    IMG_3357

Notre itinéraire pour deux jours de visite

Jour 1 : commencez la journée par un très beau panorama depuis le belvédère São Pedro de Alcântara.
Pour atteindre ce point de vue, vous pouvez emprunter le funiculaire ou ascensor da Glória (payant). Comme nous, vous pouvez aussi monter la rue à pied, dans ce cas, prévoir de bonnes chaussures, ça grimpe !
Ensuite, dirigez-vous vers la Praça don Pedro IV, cette place est très jolie, vous remarquerez les dalles du sol dont la pose fait penser à des vagues.

img_3169.jpg
Tout près, vous remarquerez la boutique « Mundo fantastico da sardinha Portuguesa », où vous pourrez acheter une boite de sardines marquée de votre année de naissance. Elles sont assez chères, et même si vous ne comptez pas acheter, entrez dans la boutique, elle vaut le coup d’œil. Les boites sont colorées et il y en a du sol au plafond. Il y a des décors animés grâce à des mécanismes, c’est un univers de fête foraine. C’est une boutique féerique qui ramène en enfance le temps de la visite, on se croirait dans un Disneyland de la sardine !
A quelques pas de là, vous rejoindrez très rapidement l’Elevador de Santa Justa (également appelé Elevador do Carmo).

IMG_3464.JPG
C’est un édifice très original et majestueux. dont la structure rappelle l’oeuvre de Gustave Eiffel. Avant, il permettait aux Lisboetes de faire la liaison entre les deux quartiers de la Baixa au Chiado. Pour 5€ vous pourrez emprunter cet ascenseur et avoir un beau point de vue, la file d’attente promet d’être longue.
Bon plan : vous pouvez apercevoir le même point de vue à droite de la cathédrale sans toit, le Convento do Carmo.
C’est d’ailleurs à cet endroit que la visite continue. Nous avons visité le couvent des Carmes (cathédrale sans toit) et ne l’avons pas regretté. Le toit de l’édifice a été détruit lors d’un tremblement de terre en 1755 , et n’a jamais été entièrement reconstruit. C’est un véritable musée à ciel ouvert !
Puis dirigez-vous vers la Praça do Comércio (Place du Commerce). C’est une jolie place au bord du Tage avec un arc de triomphe, très animée, avec des bars et restaurants. De là, on a une superbe vue sur le pont du 25 avril et le Cristo Rei.

IMG_3240.JPG
Rejoignez la place Martim Moniz pour prendre le célèbre Tramway 28 (attention aux pickpockets).

IMG_3476.JPG
Il est conseillé de le prendre ici en début de ligne, pour limiter la file d’attente et avoir une chance de s’asseoir. Ensuite deux options : soit vous le prenez jusqu’au bout, soit vous descendez comme nous à l’arrêt « Largos das portas do sol » pour ensuite rejoindre le Castelo Sao Jorge si vous souhaitez le visiter pour 8,50€. Le château offre de très belles vues sur la ville. Il faut savoir que ce château n’est en fait qu’une muraille, dont on peut faire le tour.

IMG_3268.JPG
Si après toutes ses visites, vos jambes vous le permettent encore (contrairement à nous!), filez au Miradouro da Senhora do Monte pour le coucher du soleil avant de passer une soirée dans le quartier si typique de l’Alfama pour y passer une soirée au restaurant en écoutant du fado.
Astuce : si vous souhaitez aller dans un restaurant réputé pour le fado, réservez en avance. Renseignez-vous, avant de partir, sur le restaurant et le fado qui y est joué, vous trouverez quelques pistes sur le site Monlisbonne.com.

Jour 2 : Après une bonne nuit de sommeil, direction le plus tôt possible le quartier de Belém. Nous avons pris le train pour y aller, le trajet dure 45 minutes. Là, à quelques pas de la gare se trouve le Monasteirio de los Jeronimos dont il faut profiter du sublime cloître.

IMG_3318

Il y a énormément de monde au monastère, la file d’attente peut être très longue mais c’est l’occasion de faire quelques photos et selfies devant l’édifice. Juste à côté, il y a l’église Sainte Marie qui est gratuite, où l’on peut voir la tombe de l’explorateur Vasco de Gama.
Bon plan : entrée gratuite le premier dimanche du mois. Il existe aussi des tickets groupés avec la Torre de Belém. 
Ensuite, filez à la Torre de Belém où vous aurez deux options : la voir de près et de loin  parce qu’elle est très belle et emblématique de la ville, ou faire comme nous et vous dire « après tout on a un ticket, on va faire la queue, ça devrait aller vite ».
Nous avons attendu très très très très longtemps et au final, il n’y a pas grand chose à voir à l’intérieur et la vue n’est pas exceptionnelle. Nous ne conseillerions pas la visite à nos amis, selon nous, elle n’apporte rien.
Vous ne pourrez manquer le monument aux découvertes érigé à la mémoire des navigateurs portugais construit en forme de caravelle.

lisbon-1615462_960_720
Bon plan : A quelques pas, se trouve le musée d’art contemporain Berardo, dans le Centre Culturel de Belém. Les férus d’art apprécieront d’autant plus qu’il est gratuit le samedi. Sinon le tarif est de 5€.
Après l’effort, le réconfort.
Ne partez pas sans avoir dégusté les pasteis de nata de la superbe boutique Pastel de Belém. Il y a une file d’attente impressionnante, mais l’organisation est parfaite et cela va très vite. Ce sont les meilleurs que nous ayons mangé (et pas forcément les plus chers), la pâte est croustillante à souhait et la crème délicieuse. Même le lendemain, ils sont très bons. Nous avons essayé d’en faire à notre retour, sans succès. Si vous arrivez à en faire d’aussi bons, on attend votre recette 🙂

Si nous étions restées une journée de plus, nous aurions visité Sintra, une station balnéaire facilement accessible depuis Lisbonne en train.

Bon plan pour manger sur le pouce

Pao Pao Queijo Queijo : dans le quartier de Belém, ce snack est très fréquenté et ce n’est pas pour rien. Il peut y avoir beaucoup de monde, mais cela permet de faire un choix parmi la longue liste de salades et sandwiches qui ont l’air tous plus appétissants les uns que les autres. Nous y avons dégusté un sandwich, très copieux et fabriqué devant nous, à base de falafels avec les légumes de notre choix, accompagné de frites et une boisson pour un prix ridicule.  C’était délicieux.
Bon à savoir : une personne parle français.

Vous l’aurez compris, notre séjour à Lisbonne a été une réussite et nous a laissé de merveilleux souvenirs. On trouve souvent des vols à prix cassés, n’hésitez plus, réservez 🙂

Rejoignez-nous sur Facebook pour suivre nos bons plans, nos jeux-concours et nos aventures. 

 

 

 

 

 

 

Des fêtes Romaines aux Chorégies, le théâtre antique d’Orange traverse le temps

Pour continuer sur notre série tourisme local, direction le nord du Vaucluse pour visiter le théâtre antique d’Orange, situé en plein centre-ville.

Un peu d’histoire…

Le théâtre antique d’Orange a été construit au Ier siècle sous le règne d’Auguste. Au fil de ses diverses conquêtes, Arausio (Orange en latin) a vu son théâtre évoluer de siècle en siècle. Il a été fermé, puis démoli quelques années plus tard pour enfin y accueillir à nouveau des spectacles. Des habitations ont même été construites en son enceinte, avant de devenir une prison durant la Révolution de 1789.
En 1825, le théâtre retrouve sa fonction première et dès 1869, c’est partiellement rénové, qu’il accueille ses premières Chorégies, appelées à l’époque « Fêtes Romaines ». C’est un succès ! C’est en 1902 que les Chorégies deviennent un événement annuel.
Aujourd’hui le théâtre antique d’Orange est le mieux conservé d’Europe et est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Pour en savoir plus : http://www.theatre-antique.com/fr/decouvrir/theatre-antique-dhier-aujourdhui

Visite du théâtre

IMG_7490
Les vestiges du temple

Un audioguide est inclus dans la visite, ainsi que l’accès au musée d’Art et d’Histoire.
La visite commence par un film très bien fait et très intéressant qui retrace l’histoire du théâtre. Elle se poursuit par les vestiges du temple et continue par le théâtre.

Quand on entre dans le théâtre, on se sent tout petit. Le mur de scène est très impressionnant avec ses 103 mètres de long et 37 mètres de hauteur.  Une statue d’Auguste de 3,55 mètres de haut trône au centre du mur dans une niche.
Les gradins qui peuvent accueillir jusqu’à 9000 spectateurs, entourent le mur de scène comme pour le protéger. C’est magnifique !

IMG_7530
Le théâtre avec son mur de scène et une partie des gradins

Ne ratez pas les projections « les fantômes du théâtre » qui permettent de remonter le temps et de partir à la rencontre des artistes qui ont foulé la scène du mythique théâtre d’Orange.

Bon à savoir : à partir de mai 2018, une visite virtuelle permettra de plonger au cœur de la construction du théâtre antique et d’assister à son inauguration au premier siècle. 

Combien ça coûte ?

Théâtre + Musée d’Art et d’Histoire avec audioguide
Plein tarif : 9,5 € / Tarif réduit : 7,5 €

Musée d’Art et d’Histoire seul avec audioguide
Plein tarif : 5,5 € / Tarif réduit : 4,5 €

Tarif spécial 1 heure avant la fermeture (sans audioguide)
Plein tarif : 8,5 € / Tarif réduit : 6,5 €

Tarif famille : 30 € (pour 2 adultes et 2 enfants)  

Questions pratiques

La visite est-elle adaptée aux enfants ? 
Oui,  mais les escaliers sont assez abrupts, il faudra les surveiller et éviter les poussettes.

Combien de temps dure t-elle ?
Nous avons passé presque deux heures dans le théâtre. On pourrait facilement y consacrer une heure de plus.

Peut-on se garer facilement ?
Le théâtre étant situé en centre-ville, il est très facile de se garer dans l’un des nombreux parking aux alentours.

Peut-on manger près du théâtre ?
Le théâtre a son propre restaurant que nous n’avons pas testé. Autour du théâtre, beaucoup de restaurants pourront vous accueillir avant ou après la visite. Le dimanche, il vaut mieux réserver, peu de restaurants sont ouverts.

Pour plus d’informations, consulter le site du théâtre antique.

Retrouvez-nous sur Facebook pour suivre nos aventures et nos bons plans. 

 

 

 

Bon plan : Un super deal pour garer sa voiture à l’aéroport pour moins de 3,50€ par jour

EDIT 21/01/2019 : cette société est en liquidation judiciaire. 

Ça c’est un bon plan comme on les aime ! Et c’est sur Groupon que cela se passe.

Traveler’s Parking propose un pack de 30 jours de parking valable partout en France pendant deux ans. Une fois acheté, il est possible de réserver le nombre de jours de parking désiré. Cela fonctionne comme du crédit, avec 30 jours disponibles : il est possible de partir 10 jours et il reste 20 jours à consommer et ainsi de suite.

Nous avons déjà parlé de leurs services dans un article où l’on vous proposait des bons plans pour réduire le coût de stationnement à l’aéroport. Par ici pour le retrouver et comprendre le fonctionnement. 

Et combien ça coûte ? Le prix de ce super deal est de 99€ au lieu de 180€. 

Offre valable pour les aéroports et gares suivants :

  • Gare TGV Aix-en-Provence
  • Gare TGV Marseille – Saint-Charles
  • Aéroport Nice
  • Aéroport Lyon Saint-Exupéry
  • Gare TGV Lyon Saint-Exupéry
  • Aéroport Nantes Atlantique
  • Aéroport de Marseille

Pour acheter le deal, c’est par ici : https://www.groupon.fr/deals/traveler-s-parking-1

Ce deal est à durée limitée, il faut faire vite, après ce sera trop tard.
Nous avons déjà notre coupon, et vous ?

Rejoignez-nous sur Facebook pour être informé de nos prochains bons plans. 

 

Avignon : L’Histopad ou la machine à remonter le temps

En cette fin d’année, pas de voyage pour nous, on fait du tourisme local !

Avant Rome, il y a 700 ans, les papes vivaient à Avignon. Grâce à l’Histopad, on peut découvrir le Palais des papes tel qu’il était.

                 IMG_7210

L’Histopad kezako ?

C’est un audio-guide de haute technologie qui prend la forme d’une tablette équipée d’un casque audio et qui permet une visite interactive et ludique.
Cette tablette utilise la technologie de la réalité augmentée pour permettre au visiteur de visualiser les salles telles qu’elles étaient auparavant. Tout au long du circuit, la tablette  géolocalise l’utilisateur et déclenche les explications de la pièce dans laquelle on se trouve. Chaque salle et sa fonction sont expliquées par des commentaires audio, et l’on peut obtenir des informations plus détaillées sur des peintures ou des objets par exemple.
Dans chaque salle se trouve une borne à remonter le temps. Il suffit de la scanner avec la tablette, et la machine s’active. En positionnant la tablette dans la salle, on découvre les décors d’époque, c’est d’un réalisme époustouflant.
Entre deux salles, un plan général s’affiche, indiquant la direction à suivre et même les toilettes.
Et ce n’est pas tout, il y a aussi un jeu de chasse au trésor pour les petits et les grands.

IMG_7227

Bon plan : A la fin de la visite, monter sur le toit terrasse d’où l’on peut bénéficier d’une vue magnifique sur les toits de la ville et sur une partie du Palais. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Combien ça coûte ? 

L’Histopad est inclus dans le prix du billet.

Visite du Palais des papes :
Plein tarif : 12€
Tarif réduit : 10€
Gratuit : Enfant de moins de 8 ans, autres gratuités voir conditions
Visite groupée du Palais des papes + Pont d’Avignon :
Plein tarif : 14,50€
Tarif réduit : 11,50€
Gratuit : Enfant de moins de 8 ans, autres gratuités voir conditions

Pour plus d’informations, voir le site d’Avignon Tourisme.

Bon à savoir : Le billet groupé Palais + Pont est valable jusqu’au lendemain soir (à raison d’une seule entrée par site)

Si vous êtes de passage à Avignon, le meilleur spot photo pour le Palais des papes et le Pont d’Avignon est depuis l’île de la Barthelasse. Pour y aller, deux solutions :
En bateau : depuis la capitainerie, au pied du Pont d’Avignon, des navettes fluviales gratuites permettent de faire la traversée.
Du 16 février au 31 mars : mercredis de 14h à 17h15 et samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 11h45 et de 14h à 17h15 ;
Du 1er avril au 30 juin (sauf 1er mai) : tous les jours 10h-12h15 / 14h-18h15 ; Du 1er juillet au 31 août: tous les jours 11h-20h45 ;
Du 1er au 30 septembre : tous les jours de 10h-12h15/ 14h-18h15 ;
Du 1er octobre au 31 décembre (sauf Noël) : le mercredi 14h-17h15 – samedi, dimanche et jours fériés 10h-11h45/14h-17h15 ; Fermeture du 1er janvier au 15 février.
A pied ou en voiture : il faut traverser en prenant le Pont Daladier.

                pont-saint-benezet-1521553_1920

Cette visite nous a permis de redécouvrir le Palais des papes, comme si c’était la première fois. L’Histopad est génial, il rafraîchit les audio-guides que nous connaissons. Pour faire la visite, il faut prévoir deux bonnes heures. L’Histopad peut être utilisé par tout le monde, enfants et adultes. Les explications sont claires et facilement compréhensibles. En plus, chacun trouvera le niveau de détail qu’il souhaite. C’est ludique, on est en immersion dans ce Palais où habitaient les Papes, c’est éducatif et intéressant. Bref, on a adoré et on aimerait voir l’Histopad dans tous les sites touristiques.

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook pour suivre nos aventures et être informé de nos bons plans. 

Islande : une virée autour de Reykjavik

Aurores boréales, geyser, Blue Lagoon, c’est décidé, en ce début du mois de décembre, on part en Islande voir ça de plus près ! Après tout, ce n’est pas si loin ; seulement à 3h30 de Paris.

Pour se rendre au centre ville de Reykjavik (on prononce [Rékiavik])

A l’aéroport de Keflavik, nous prenons un bus FlyBus (de la compagnie Reykjavik Excursions) qui nous mène au centre ville en 45 minutes. La société propose deux formules :

  • pour 2700 ISK par personne (soit environ 21€) : le bus vous transporte de l’aéroport à son terminus (BSI) et vice-versa
  • pour 3300 ISK par personne (soit environ 26€) : il vous conduit de l’aéroport au BSI. Là, les passagers embarquent dans des minibus qui les déposent à des arrêts tout proche d’hôtels et guesthouses du centre ville.

Nous avons choisi cette seconde formule et l’avons trouvée particulièrement efficace.

Une fois votre hôtel, guesthouse ou appartement réservé, pensez bien à repérer en avance le numéro de l’arrêt de bus le plus proche, cela vous aidera au moment propice car les chauffeurs ne sont pas très loquaces. Pour le trouver, c’est par ici : https://www.re.is/pick-up-locations/.

—————I S L A N D E—————-

Notre logement

Nous étions logées au CenterHotel Arnarhvoll dans une chambre au cinquième étage avec une belle vue sur mer (que nous n’avons pas vu, puisqu’il faisait nuit noire de 16h30 à 10h30). Cet hôtel situé en face de l’Harpa, la fameuse salle de concert très moderne, dispose du WIFI et d’un spa inclus dans le prix. Il propose un petit-déjeuner sous forme de buffet, servi dans une jolie salle en rooftop au dernier étage, d’où l’on peut profiter d’une vue sublime depuis la terrasse. Il y a beaucoup de choix, autant salé que sucré : œufs, saucisses, bacon, pain, confiture, miel, barres de céréales, et même des gaufres. En cas de départ très tôt (pour nous 5h), l’hôtel propose un petit-déjeuner composé de jus de fruit, café et croissant.
Le personnel de l’hôtel est gentil et serviable, et il y a même des réceptionnistes francophones. L’arrêt de bus le plus proche est juste en face, c’est le n° 5.

IMG_6757

Bon plan : 
Airbnb : en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez 25€ de remise
Booking : en vous inscrivant par ce lien, 15€ vous seront remboursés après votre séjour

—————I S L A N D E—————-

Nos 10 incontournables à et autour de Reykjavik

  1. En hiver, faire une chasse aux aurores boréales
    Il faudra vous rendre, par un ciel dégagé, dans un endroit dépourvu de lumière, habillé très chaudement (pantalon et veste de ski sont très efficaces), faire preuve de patience, et avoir la chance de votre côté. Malheureusement nous n’avons pas eu la chance de voir une aurore boréale, le ciel était trop couvert. C’est aussi ça l’Islande, et c’est la nature qui décide.
  2. Aller se prélasser dans les eaux laiteuses à 38°C du Blue Lagoon
    Certains disent que c’est l’usine, pour d’autres (comme nous), c’est un passage obligé ! Ce lagon artificiel aux eaux naturellement chaudes et refroidies par la centrale géothermique, est un lieu très surprenant. Il y a deux bars dans l’eau : un traditionnel et un autre pour les masques de silice. Douche obligatoire avant et après la baignade. Gel douche et shampoing sont à disposition. En Islande, on laisse la pudeur au vestiaire, la douche c’est tout nu ! Mais rassurez vous, il y a aussi des cabines individuelles. Pour les vestiaires en revanche, c’est collectif.
    Bon plan : Le Blue Lagoon dispose d’une bagagerie, il est donc possible de venir faire trempette avant de reprendre l’avion. 

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Bon plan : en partant, prendre le sentier à droite qui longe le lagon et mène au parking, c’est un bon spot photos.

     

     

  3. Visiter le Cercle d’Or
    Geysir : Sur le chemin qui permet d’accéder aux geysers, il y a des flaques où l’eau fume et bouillonne, il ne faut pas trop s’approcher, ça brûle. Plus loin, les sources d’eaux chaudes de Strokkur propulsent une eau à l’état de vapeur à plus de 30 mètres de haut. Pour le selfie, c’est faisable, mais il faut être patient.

    Le parc national de Thingvellir : c’est le lieu où les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne se rencontrent et s’éloignent de quelques centimètres chaque année.
    IMG_6809

    Les chutes de Gullfoss : on se sent tout petit face à ces impressionnantes chutes d’eau de 32 mètres.

    IMG_6981

  4. Monter au clocher de l’église Hallgrímskirkja
    Cette église dont la façade rappelle la structure d’un orgue ou encore d’une fusée, est visible de loin. L’entrée est gratuite, et pour 900 ISK par personne (environ 7€), vous pourrez monter dans le clocher et en prendre plein les yeux. Un ascenseur permet d’atteindre le haut, et là, la vue est superbe sur les toits colorés de la capitale.

     

  5. Faire une balade au lac Tjörnin où vous pourrez voir des cygnes et canards sur le lac gelé
    IMG_6621
  6. Tout près, à la mairie aller voir une maquette géante et en relief d’une carte de l’Islande
    IMG_6636
  7. Au lever ou coucher du soleil, aller prendre en photo le Sun Voyager, ce drakkar métallique qui se dirige vers le soleil quand celui-ci se couche
    IMG_6720
  8. Voir la maison du premier ministre islandais, elle est surprenante par sa simplicité et par son faible niveau de sécurité apparent
    IMG_6341
  9. Se balader et / ou faire du shopping dans les rues Laugavegur et Skólavörðustígur

  10. Manger un hot-dog Islandais chez Pylsuhúsið
    Quel délice ! Ce hot-dog au pain grillé, avec saucisse, oignon frits, mayonnaise et ketchup nous a ravi le temps d’un repas.

Et aussi, aller voir l’Harpa de jour et de nuit, illuminée de mille couleurs !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

—————I S L A N D E—————-

Nos bons plans restos

Certains restaurants sont très chers en Islande, alors autant bien les choisir.

  • Saegreifinn – The sea baron : sur le port, ce petit restaurant ne paie pas de mine et pourtant on y mange de très bonnes brochettes de poissons. Vous les choisissez crues, vous payez et on vous sert à table. Mention spéciale pour les brochettes de crevettes et saumon. Une addition un peu salée, mais on est en Islande, et le poisson est très frais.
  • Bergsson Mathus : ce restaurant peut réserver des surprises. Nous commandons un cabillaud à partager, et on nous sert un plat très copieux. Le poisson est servi entier, accompagné de légumes et trois accompagnements préalablement choisis. Une addition très correcte pour la qualité et quantité servie (environ 60€ pour deux, avec deux verres de vin qui lui est très cher (10€ le verre)).
    resto bergson

—————I S L A N D E—————-

Et les déplacements dans tout ça ?

A Reykjavik, on se déplace très facilement à pied. C’est plutôt plat et les distances ne sont jamais bien longues.

Autour de Reykjavik (Cercle d’Or, Blue Lagoon…), on peut louer une voiture ou choisir une compagnie pour faire l’excursion. Nous n’avons pas voulu tenter la conduite sur les routes gelées, on a préféré se faire conduire. Nous avons utilisé deux prestataires :

  • Reykjavik Excursions : les bus sont modernes et confortables. Les plus grands disposent du WIFI gratuit. Le système est efficace, mais il faut bien le comprendre car il n’est pas très bien expliqué. Sur la confirmation de réservation, il est écrit qu’il faut être à l’arrêt de bus choisi, 30 minutes avant le début de l’excursion. Ce n’est pas un principe de précaution, c’est en fait, un impératif. L’excursion part du BSI, mais le ramassage dans les hôtels se fait une demie-heure plus tôt. Ensuite, il faut changer de bus au BSI. Ne pas hésiter à entrer dans le BSI et se faire conseiller par les hommes en bleu car il faudra prendre un ticket retour avant de monter dans le bus.
    Pour faire simple, si l’excursion est à 9 heures du matin, un minibus passera vous prendre entre 8h30 et 8h50.
  • BusTravel Iceland : les bus sont également confortables et équipés de WIFI. Cette compagnie fonctionne sur le même principe que la précédente, sauf qu’ils n’ont pas de BSI et que le changement de bus se fait sur une station essence. Bien que certains chauffeurs ne soient pas très communicants, ces deux compagnies nous ont donné entière satisfaction.

Pour conclure ce premier séjour, nous avons été totalement enchantées par l’Islande et ses grands espaces, ses champs de lave, ses paysages hors du commun. Ce pays où le feu et la glace sont rois est vraiment dépaysant. Reykjavik est une toute petite capitale, on a l’impression d’être dans un petit village. Pourtant, elle n’a rien à envier à ses voisines européennes. Une chose est sure, nous retournerons en Islande, peut-être en été la prochaine fois pour faire un road trip.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook.