Lisbonne et ses délices le temps d’un week-end

Il y a quelques mois nous avons passé un merveilleux week-end dans la capitale portugaise. On a A-DO-RÉ !
Quand on repense à Lisbonne, on se souvient des azulejos, ces carreaux de faïences décorés qui parent les façades des maisons de mille couleurs, du fado qui résonne à la nuit tombée dans les ruelles de l’Alfama, de ces touk-touk qui pétaradent sur les avenues par dizaines avec l’espoir de ramasser quelques touristes, de ces tramways jaunes bringuebalant issus d’un autre temps, des spécialités portugaises qui régalent les papilles tels que le pasteis de nata ou les plats préparés à base de morue (bacalhau) et ces rues aux pentes raides, au bout desquelles surgissent de superbes points de vue sur la ville et les alentours.

Bons plans pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport (7 km de distance)

  • En métro
    C’est le moyen de transport qui vous coûtera le moins cher, 1,70€ le ticket.
    Depuis la station « aeropuerto » vous rejoindrez le centre ville en une vingtaine de stations, soit entre 30 et 40 minutes.
    Bon à savoir : pour utiliser le métro à Lisbonne, il faut d’abord acheter une carte individuelle à 0,50 cts et la recharger avec le montant ou le forfait de votre choix.
    Attention, veillez bien à avoir une carte par personne.
  • Avec l’Aerobus
    Le service Aerobus assure des liaisons régulières entre l’aéroport de Lisbonne, différents points d’intérêt du centre-ville et les gares routières et ferroviaires.  Les bus disposent d’une soute à bagages, de Wi-Fi gratuit, prises USB et effectuent des arrêts à proximité des principaux hôtels. Ils roulent tous les jours entre 7 h 30 et 23 heures. Le pass 24 heures coûte 4€. Sur leur site internet, on peut estimer le temps de trajet en fonction de l’arrêt choisi. 
    Nous avions utilisé l’Aerobus, rien à dire, très sérieux et efficace.
  • Avec un taxi prépayé
    Quand on prend le taxi, on a toujours peur de se faire avoir sur le tarif. En règle générale, les taxis sont vraiment abordables à Lisbonne. Pour notre retour à l’aéroport, à 4 heures du matin, nous avions un taxi réservé par l’hôtel avec un système de voucher qui nous avait coûté 16€.
    On peut réserver en ligne sur le site de l’office de tourisme de Lisbonne : plusieurs tarifs sont proposés : à partir de 16€ vous rejoindrez votre hôtel depuis l’aéroport en journée. Pour les week-end, la nuit et les vacances, cela vous coûtera au minimum 19,20€.

    Notre logement

Nous étions logées tout près de la place Marqués de Pombal, à l’hôtel ibis Styles Lisboa Embaixador. Notre chambre était spacieuse, propre et décorée avec soin sur le thème de la mer. Le rapport qualité-prix était très bon et le petit-déjeuner était très correct et varié. Il y avait même des pastéis de nata (industriels c’est vrai, mais ils avaient quand même du succès !).

IMG_3083

Loger dans l’Alfama paraît très séduisant mais il y a très peu d’hôtels. On doit pouvoir réserver un appartement par Airbnb pour être au cœur de la ville (en vous inscrivant par ce lien, vous obtiendrez une remise de 25€).

Nos incontournables

  1. Déguster un Pastéis de nata provenant de la meilleure adresse à BelémIMG_3526
  2. Découvrir le Convento do Carmo (cathédrale sans toit)IMG_3149
  3. Se balader dans le Bairro Alto et l’Alfamaalfama-2331271_960_720
  4. Assister à un concert de FadoNous n’avons pas de photo, car le fado s’écoute, se regarde et se vit.
  5. Visiter le Monasterio de los Jeronimos et photographier la célèbre Torre de BelémIMG_3294
    IMG_3357

Notre itinéraire pour deux jours de visite

Jour 1 : commencez la journée par un très beau panorama depuis le belvédère São Pedro de Alcântara.
Pour atteindre ce point de vue, vous pouvez emprunter le funiculaire ou ascensor da Glória (payant). Comme nous, vous pouvez aussi monter la rue à pied, dans ce cas, prévoir de bonnes chaussures, ça grimpe !
Ensuite, dirigez-vous vers la Praça don Pedro IV, cette place est très jolie, vous remarquerez les dalles du sol dont la pose fait penser à des vagues.

img_3169.jpg
Tout près, vous remarquerez la boutique « Mundo fantastico da sardinha Portuguesa », où vous pourrez acheter une boite de sardines marquée de votre année de naissance. Elles sont assez chères, et même si vous ne comptez pas acheter, entrez dans la boutique, elle vaut le coup d’œil. Les boites sont colorées et il y en a du sol au plafond. Il y a des décors animés grâce à des mécanismes, c’est un univers de fête foraine. C’est une boutique féerique qui ramène en enfance le temps de la visite, on se croirait dans un Disneyland de la sardine !
A quelques pas de là, vous rejoindrez très rapidement l’Elevador de Santa Justa (également appelé Elevador do Carmo).

IMG_3464.JPG
C’est un édifice très original et majestueux. dont la structure rappelle l’oeuvre de Gustave Eiffel. Avant, il permettait aux Lisboetes de faire la liaison entre les deux quartiers de la Baixa au Chiado. Pour 5€ vous pourrez emprunter cet ascenseur et avoir un beau point de vue, la file d’attente promet d’être longue.
Bon plan : vous pouvez apercevoir le même point de vue à droite de la cathédrale sans toit, le Convento do Carmo.
C’est d’ailleurs à cet endroit que la visite continue. Nous avons visité le couvent des Carmes (cathédrale sans toit) et ne l’avons pas regretté. Le toit de l’édifice a été détruit lors d’un tremblement de terre en 1755 , et n’a jamais été entièrement reconstruit. C’est un véritable musée à ciel ouvert !
Puis dirigez-vous vers la Praça do Comércio (Place du Commerce). C’est une jolie place au bord du Tage avec un arc de triomphe, très animée, avec des bars et restaurants. De là, on a une superbe vue sur le pont du 25 avril et le Cristo Rei.

IMG_3240.JPG
Rejoignez la place Martim Moniz pour prendre le célèbre Tramway 28 (attention aux pickpockets).

IMG_3476.JPG
Il est conseillé de le prendre ici en début de ligne, pour limiter la file d’attente et avoir une chance de s’asseoir. Ensuite deux options : soit vous le prenez jusqu’au bout, soit vous descendez comme nous à l’arrêt « Largos das portas do sol » pour ensuite rejoindre le Castelo Sao Jorge si vous souhaitez le visiter pour 8,50€. Le château offre de très belles vues sur la ville. Il faut savoir que ce château n’est en fait qu’une muraille, dont on peut faire le tour.

IMG_3268.JPG
Si après toutes ses visites, vos jambes vous le permettent encore (contrairement à nous!), filez au Miradouro da Senhora do Monte pour le coucher du soleil avant de passer une soirée dans le quartier si typique de l’Alfama pour y passer une soirée au restaurant en écoutant du fado.
Astuce : si vous souhaitez aller dans un restaurant réputé pour le fado, réservez en avance. Renseignez-vous, avant de partir, sur le restaurant et le fado qui y est joué, vous trouverez quelques pistes sur le site Monlisbonne.com.

Jour 2 : Après une bonne nuit de sommeil, direction le plus tôt possible le quartier de Belém. Nous avons pris le train pour y aller, le trajet dure 45 minutes. Là, à quelques pas de la gare se trouve le Monasteirio de los Jeronimos dont il faut profiter du sublime cloître.

IMG_3318

Il y a énormément de monde au monastère, la file d’attente peut être très longue mais c’est l’occasion de faire quelques photos et selfies devant l’édifice. Juste à côté, il y a l’église Sainte Marie qui est gratuite, où l’on peut voir la tombe de l’explorateur Vasco de Gama.
Bon plan : entrée gratuite le premier dimanche du mois. Il existe aussi des tickets groupés avec la Torre de Belém. 
Ensuite, filez à la Torre de Belém où vous aurez deux options : la voir de près et de loin  parce qu’elle est très belle et emblématique de la ville, ou faire comme nous et vous dire « après tout on a un ticket, on va faire la queue, ça devrait aller vite ».
Nous avons attendu très très très très longtemps et au final, il n’y a pas grand chose à voir à l’intérieur et la vue n’est pas exceptionnelle. Nous ne conseillerions pas la visite à nos amis, selon nous, elle n’apporte rien.
Vous ne pourrez manquer le monument aux découvertes érigé à la mémoire des navigateurs portugais construit en forme de caravelle.

lisbon-1615462_960_720
Bon plan : A quelques pas, se trouve le musée d’art contemporain Berardo, dans le Centre Culturel de Belém. Les férus d’art apprécieront d’autant plus qu’il est gratuit le samedi. Sinon le tarif est de 5€.
Après l’effort, le réconfort.
Ne partez pas sans avoir dégusté les pasteis de nata de la superbe boutique Pastel de Belém. Il y a une file d’attente impressionnante, mais l’organisation est parfaite et cela va très vite. Ce sont les meilleurs que nous ayons mangé (et pas forcément les plus chers), la pâte est croustillante à souhait et la crème délicieuse. Même le lendemain, ils sont très bons. Nous avons essayé d’en faire à notre retour, sans succès. Si vous arrivez à en faire d’aussi bons, on attend votre recette 🙂

Si nous étions restées une journée de plus, nous aurions visité Sintra, une station balnéaire facilement accessible depuis Lisbonne en train.

Bon plan pour manger sur le pouce

Pao Pao Queijo Queijo : dans le quartier de Belém, ce snack est très fréquenté et ce n’est pas pour rien. Il peut y avoir beaucoup de monde, mais cela permet de faire un choix parmi la longue liste de salades et sandwiches qui ont l’air tous plus appétissants les uns que les autres. Nous y avons dégusté un sandwich, très copieux et fabriqué devant nous, à base de falafels avec les légumes de notre choix, accompagné de frites et une boisson pour un prix ridicule.  C’était délicieux.
Bon à savoir : une personne parle français.

Vous l’aurez compris, notre séjour à Lisbonne a été une réussite et nous a laissé de merveilleux souvenirs. On trouve souvent des vols à prix cassés, n’hésitez plus, réservez 🙂

Rejoignez-nous sur Facebook pour suivre nos bons plans, nos jeux-concours et nos aventures. 

 

 

 

 

 

 

Des fêtes Romaines aux Chorégies, le théâtre antique d’Orange traverse le temps

Pour continuer sur notre série tourisme local, direction le nord du Vaucluse pour visiter le théâtre antique d’Orange, situé en plein centre-ville.

Un peu d’histoire…

Le théâtre antique d’Orange a été construit au Ier siècle sous le règne d’Auguste. Au fil de ses diverses conquêtes, Arausio (Orange en latin) a vu son théâtre évoluer de siècle en siècle. Il a été fermé, puis démoli quelques années plus tard pour enfin y accueillir à nouveau des spectacles. Des habitations ont même été construites en son enceinte, avant de devenir une prison durant la Révolution de 1789.
En 1825, le théâtre retrouve sa fonction première et dès 1869, c’est partiellement rénové, qu’il accueille ses premières Chorégies, appelées à l’époque « Fêtes Romaines ». C’est un succès ! C’est en 1902 que les Chorégies deviennent un événement annuel.
Aujourd’hui le théâtre antique d’Orange est le mieux conservé d’Europe et est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Pour en savoir plus : http://www.theatre-antique.com/fr/decouvrir/theatre-antique-dhier-aujourdhui

Visite du théâtre

IMG_7490
Les vestiges du temple

Un audioguide est inclus dans la visite, ainsi que l’accès au musée d’Art et d’Histoire.
La visite commence par un film très bien fait et très intéressant qui retrace l’histoire du théâtre. Elle se poursuit par les vestiges du temple et continue par le théâtre.

Quand on entre dans le théâtre, on se sent tout petit. Le mur de scène est très impressionnant avec ses 103 mètres de long et 37 mètres de hauteur.  Une statue d’Auguste de 3,55 mètres de haut trône au centre du mur dans une niche.
Les gradins qui peuvent accueillir jusqu’à 9000 spectateurs, entourent le mur de scène comme pour le protéger. C’est magnifique !

IMG_7530
Le théâtre avec son mur de scène et une partie des gradins

Ne ratez pas les projections « les fantômes du théâtre » qui permettent de remonter le temps et de partir à la rencontre des artistes qui ont foulé la scène du mythique théâtre d’Orange.

Bon à savoir : à partir de mai 2018, une visite virtuelle permettra de plonger au cœur de la construction du théâtre antique et d’assister à son inauguration au premier siècle. 

Combien ça coûte ?

Théâtre + Musée d’Art et d’Histoire avec audioguide
Plein tarif : 9,5 € / Tarif réduit : 7,5 €

Musée d’Art et d’Histoire seul avec audioguide
Plein tarif : 5,5 € / Tarif réduit : 4,5 €

Tarif spécial 1 heure avant la fermeture (sans audioguide)
Plein tarif : 8,5 € / Tarif réduit : 6,5 €

Tarif famille : 30 € (pour 2 adultes et 2 enfants)  

Questions pratiques

La visite est-elle adaptée aux enfants ? 
Oui,  mais les escaliers sont assez abrupts, il faudra les surveiller et éviter les poussettes.

Combien de temps dure t-elle ?
Nous avons passé presque deux heures dans le théâtre. On pourrait facilement y consacrer une heure de plus.

Peut-on se garer facilement ?
Le théâtre étant situé en centre-ville, il est très facile de se garer dans l’un des nombreux parking aux alentours.

Peut-on manger près du théâtre ?
Le théâtre a son propre restaurant que nous n’avons pas testé. Autour du théâtre, beaucoup de restaurants pourront vous accueillir avant ou après la visite. Le dimanche, il vaut mieux réserver, peu de restaurants sont ouverts.

Pour plus d’informations, consulter le site du théâtre antique.

Retrouvez-nous sur Facebook pour suivre nos aventures et nos bons plans. 

 

 

 

Avignon : L’Histopad ou la machine à remonter le temps

En cette fin d’année, pas de voyage pour nous, on fait du tourisme local !

Avant Rome, il y a 700 ans, les papes vivaient à Avignon. Grâce à l’Histopad, on peut découvrir le Palais des papes tel qu’il était.

                 IMG_7210

L’Histopad kezako ?

C’est un audio-guide de haute technologie qui prend la forme d’une tablette équipée d’un casque audio et qui permet une visite interactive et ludique.
Cette tablette utilise la technologie de la réalité augmentée pour permettre au visiteur de visualiser les salles telles qu’elles étaient auparavant. Tout au long du circuit, la tablette  géolocalise l’utilisateur et déclenche les explications de la pièce dans laquelle on se trouve. Chaque salle et sa fonction sont expliquées par des commentaires audio, et l’on peut obtenir des informations plus détaillées sur des peintures ou des objets par exemple.
Dans chaque salle se trouve une borne à remonter le temps. Il suffit de la scanner avec la tablette, et la machine s’active. En positionnant la tablette dans la salle, on découvre les décors d’époque, c’est d’un réalisme époustouflant.
Entre deux salles, un plan général s’affiche, indiquant la direction à suivre et même les toilettes.
Et ce n’est pas tout, il y a aussi un jeu de chasse au trésor pour les petits et les grands.

IMG_7227

Bon plan : A la fin de la visite, monter sur le toit terrasse d’où l’on peut bénéficier d’une vue magnifique sur les toits de la ville et sur une partie du Palais. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Combien ça coûte ? 

L’Histopad est inclus dans le prix du billet.

Visite du Palais des papes :
Plein tarif : 12€
Tarif réduit : 10€
Gratuit : Enfant de moins de 8 ans, autres gratuités voir conditions
Visite groupée du Palais des papes + Pont d’Avignon :
Plein tarif : 14,50€
Tarif réduit : 11,50€
Gratuit : Enfant de moins de 8 ans, autres gratuités voir conditions

Pour plus d’informations, voir le site d’Avignon Tourisme.

Bon à savoir : Le billet groupé Palais + Pont est valable jusqu’au lendemain soir (à raison d’une seule entrée par site)

Si vous êtes de passage à Avignon, le meilleur spot photo pour le Palais des papes et le Pont d’Avignon est depuis l’île de la Barthelasse. Pour y aller, deux solutions :
En bateau : depuis la capitainerie, au pied du Pont d’Avignon, des navettes fluviales gratuites permettent de faire la traversée.
Du 16 février au 31 mars : mercredis de 14h à 17h15 et samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 11h45 et de 14h à 17h15 ;
Du 1er avril au 30 juin (sauf 1er mai) : tous les jours 10h-12h15 / 14h-18h15 ; Du 1er juillet au 31 août: tous les jours 11h-20h45 ;
Du 1er au 30 septembre : tous les jours de 10h-12h15/ 14h-18h15 ;
Du 1er octobre au 31 décembre (sauf Noël) : le mercredi 14h-17h15 – samedi, dimanche et jours fériés 10h-11h45/14h-17h15 ; Fermeture du 1er janvier au 15 février.
A pied ou en voiture : il faut traverser en prenant le Pont Daladier.

                pont-saint-benezet-1521553_1920

Cette visite nous a permis de redécouvrir le Palais des papes, comme si c’était la première fois. L’Histopad est génial, il rafraîchit les audio-guides que nous connaissons. Pour faire la visite, il faut prévoir deux bonnes heures. L’Histopad peut être utilisé par tout le monde, enfants et adultes. Les explications sont claires et facilement compréhensibles. En plus, chacun trouvera le niveau de détail qu’il souhaite. C’est ludique, on est en immersion dans ce Palais où habitaient les Papes, c’est éducatif et intéressant. Bref, on a adoré et on aimerait voir l’Histopad dans tous les sites touristiques.

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook pour suivre nos aventures et être informé de nos bons plans. 

Islande : une virée autour de Reykjavik

Aurores boréales, geyser, Blue Lagoon, c’est décidé, en ce début du mois de décembre, on part en Islande voir ça de plus près ! Après tout, ce n’est pas si loin ; seulement à 3h30 de Paris.

Pour se rendre au centre ville de Reykjavik (on prononce [Rékiavik])

A l’aéroport de Keflavik, nous prenons un bus FlyBus (de la compagnie Reykjavik Excursions) qui nous mène au centre ville en 45 minutes. La société propose deux formules :

  • pour 2700 ISK par personne (soit environ 21€) : le bus vous transporte de l’aéroport à son terminus (BSI) et vice-versa
  • pour 3300 ISK par personne (soit environ 26€) : il vous conduit de l’aéroport au BSI. Là, les passagers embarquent dans des minibus qui les déposent à des arrêts tout proche d’hôtels et guesthouses du centre ville.

Nous avons choisi cette seconde formule et l’avons trouvée particulièrement efficace.

Une fois votre hôtel, guesthouse ou appartement réservé, pensez bien à repérer en avance le numéro de l’arrêt de bus le plus proche, cela vous aidera au moment propice car les chauffeurs ne sont pas très loquaces. Pour le trouver, c’est par ici : https://www.re.is/pick-up-locations/.

—————I S L A N D E—————-

Notre logement

Nous étions logées au CenterHotel Arnarhvoll dans une chambre au cinquième étage avec une belle vue sur mer (que nous n’avons pas vu, puisqu’il faisait nuit noire de 16h30 à 10h30). Cet hôtel situé en face de l’Harpa, la fameuse salle de concert très moderne, dispose du WIFI et d’un spa inclus dans le prix. Il propose un petit-déjeuner sous forme de buffet, servi dans une jolie salle en rooftop au dernier étage, d’où l’on peut profiter d’une vue sublime depuis la terrasse. Il y a beaucoup de choix, autant salé que sucré : œufs, saucisses, bacon, pain, confiture, miel, barres de céréales, et même des gaufres. En cas de départ très tôt (pour nous 5h), l’hôtel propose un petit-déjeuner composé de jus de fruit, café et croissant.
Le personnel de l’hôtel est gentil et serviable, et il y a même des réceptionnistes francophones. L’arrêt de bus le plus proche est juste en face, c’est le n° 5.

IMG_6757

—————I S L A N D E—————-

Nos 10 incontournables à et autour de Reykjavik

  1. En hiver, faire une chasse aux aurores boréales
    Il faudra vous rendre, par un ciel dégagé, dans un endroit dépourvu de lumière, habillé très chaudement (pantalon et veste de ski sont très efficaces), faire preuve de patience, et avoir la chance de votre côté. Malheureusement nous n’avons pas eu la chance de voir une aurore boréale, le ciel était trop couvert. C’est aussi ça l’Islande, et c’est la nature qui décide.
  2. Aller se prélasser dans les eaux laiteuses à 38°C du Blue Lagoon
    Certains disent que c’est l’usine, pour d’autres (comme nous), c’est un passage obligé ! Ce lagon artificiel aux eaux naturellement chaudes et refroidies par la centrale géothermique, est un lieu très surprenant. Il y a deux bars dans l’eau : un traditionnel et un autre pour les masques de silice. Douche obligatoire avant et après la baignade. Gel douche et shampoing sont à disposition. En Islande, on laisse la pudeur au vestiaire, la douche c’est tout nu ! Mais rassurez vous, il y a aussi des cabines individuelles. Pour les vestiaires en revanche, c’est collectif.
    Bon plan : Le Blue Lagoon dispose d’une bagagerie, il est donc possible de venir faire trempette avant de reprendre l’avion. 

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Bon plan : en partant, prendre le sentier à droite qui longe le lagon et mène au parking, c’est un bon spot photos.

     

     

  3. Visiter le Cercle d’Or
    Geysir : Sur le chemin qui permet d’accéder aux geysers, il y a des flaques où l’eau fume et bouillonne, il ne faut pas trop s’approcher, ça brûle. Plus loin, les sources d’eaux chaudes de Strokkur propulsent une eau à l’état de vapeur à plus de 30 mètres de haut. Pour le selfie, c’est faisable, mais il faut être patient.

    Le parc national de Thingvellir : c’est le lieu où les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne se rencontrent et s’éloignent de quelques centimètres chaque année.
    IMG_6809

    Les chutes de Gullfoss : on se sent tout petit face à ces impressionnantes chutes d’eau de 32 mètres.

    IMG_6981

  4. Monter au clocher de l’église Hallgrímskirkja
    Cette église dont la façade rappelle la structure d’un orgue ou encore d’une fusée, est visible de loin. L’entrée est gratuite, et pour 900 ISK par personne (environ 7€), vous pourrez monter dans le clocher et en prendre plein les yeux. Un ascenseur permet d’atteindre le haut, et là, la vue est superbe sur les toits colorés de la capitale.

     

  5. Faire une balade au lac Tjörnin où vous pourrez voir des cygnes et canards sur le lac gelé
    IMG_6621
  6. Tout près, à la mairie aller voir une maquette géante et en relief d’une carte de l’Islande
    IMG_6636
  7. Au lever ou coucher du soleil, aller prendre en photo le Sun Voyager, ce drakkar métallique qui se dirige vers le soleil quand celui-ci se couche
    IMG_6720
  8. Voir la maison du premier ministre islandais, elle est surprenante par sa simplicité et par son faible niveau de sécurité apparent
    IMG_6341
  9. Se balader et / ou faire du shopping dans les rues Laugavegur et Skólavörðustígur

  10. Manger un hot-dog Islandais chez Pylsuhúsið
    Quel délice ! Ce hot-dog au pain grillé, avec saucisse, oignon frits, mayonnaise et ketchup nous a ravi le temps d’un repas.

Et aussi, aller voir l’Harpa de jour et de nuit, illuminée de mille couleurs !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

—————I S L A N D E—————-

Nos bons plans restos

Certains restaurants sont très chers en Islande, alors autant bien les choisir.

  • Saegreifinn – The sea baron : sur le port, ce petit restaurant ne paie pas de mine et pourtant on y mange de très bonnes brochettes de poissons. Vous les choisissez crues, vous payez et on vous sert à table. Mention spéciale pour les brochettes de crevettes et saumon. Une addition un peu salée, mais on est en Islande, et le poisson est très frais.
  • Bergsson Mathus : ce restaurant peut réserver des surprises. Nous commandons un cabillaud à partager, et on nous sert un plat très copieux. Le poisson est servi entier, accompagné de légumes et trois accompagnements préalablement choisis. Une addition très correcte pour la qualité et quantité servie (environ 60€ pour deux, avec deux verres de vin qui lui est très cher (10€ le verre)).
    resto bergson

—————I S L A N D E—————-

Et les déplacements dans tout ça ?

A Reykjavik, on se déplace très facilement à pied. C’est plutôt plat et les distances ne sont jamais bien longues.

Autour de Reykjavik (Cercle d’Or, Blue Lagoon…), on peut louer une voiture ou choisir une compagnie pour faire l’excursion. Nous n’avons pas voulu tenter la conduite sur les routes gelées, on a préféré se faire conduire. Nous avons utilisé deux prestataires :

  • Reykjavik Excursions : les bus sont modernes et confortables. Les plus grands disposent du WIFI gratuit. Le système est efficace, mais il faut bien le comprendre car il n’est pas très bien expliqué. Sur la confirmation de réservation, il est écrit qu’il faut être à l’arrêt de bus choisi, 30 minutes avant le début de l’excursion. Ce n’est pas un principe de précaution, c’est en fait, un impératif. L’excursion part du BSI, mais le ramassage dans les hôtels se fait une demie-heure plus tôt. Ensuite, il faut changer de bus au BSI. Ne pas hésiter à entrer dans le BSI et se faire conseiller par les hommes en bleu car il faudra prendre un ticket retour avant de monter dans le bus.
    Pour faire simple, si l’excursion est à 9 heures du matin, un minibus passera vous prendre entre 8h30 et 8h50.
  • BusTravel Iceland : les bus sont également confortables et équipés de WIFI. Cette compagnie fonctionne sur le même principe que la précédente, sauf qu’ils n’ont pas de BSI et que le changement de bus se fait sur une station essence. Bien que certains chauffeurs ne soient pas très communicants, ces deux compagnies nous ont donné entière satisfaction.

Pour conclure ce premier séjour, nous avons été totalement enchantées par l’Islande et ses grands espaces, ses champs de lave, ses paysages hors du commun. Ce pays où le feu et la glace sont rois est vraiment dépaysant. Reykjavik est une toute petite capitale, on a l’impression d’être dans un petit village. Pourtant, elle n’a rien à envier à ses voisines européennes. Une chose est sure, nous retournerons en Islande, peut-être en été la prochaine fois pour faire un road trip.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook.

 

 

 

 

Zoom sur Orgosolo, le village sarde du street art

Il y a deux ans, lors d’un voyage en Sardaigne, nous avions visité le surprenant village d’Orgosolo. Il se situe dans la province de Nuoro, au centre de l’île.

P1060802 bis

Orgosolo est connu du grand public par le film Bandits à Orgosolo de Vittorio de Seta (1961). Ce petit village est atypique puisqu’il compte 400 peintures murales, et elles sont partout : sur les murs des maisons, des boutiques et même de la police et de la banque.

La première fresque est apparue en 1968. C’était un moyen de contestation des habitants, et aujourd’hui, la tradition perdure. A l’origine, elles étaient sur le thème de la politique, des luttes locales ou elles représentaient des scènes du quotidien. Depuis, de nouvelles peintures portent sur des sujets d’actualité internationale ou de société tels que l’écologie, les attentats du 11 septembre 2001 à New York ou sur le conflit israëlo-palestinien.

Parcourir les rues de ce village est un vrai plaisir des yeux, le street art est partout, et c’est tant mieux pour nous.

Assez parlé, il est temps d’admirer ces fameuses œuvres !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et ce n’est pas tout, ce village situé en hauteur offre aussi de très beaux points de vue.

P1060775

P1060765

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour résumer, Orgosolo est un musée à ciel ouvert, à visiter au moins une fois dans sa vie.

Il vous reste plus de 350 fresques à découvrir, alors si vous passez par la Sardaigne, vous savez où vous arrêter.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à liker notre page Facebook pour suivre nos aventures & nos bons plans. 

 

Sur les traces des chevaliers de l’Ordre de Malte ou de Game of Thrones, c’est vous qui voyez !

Connaissez-vous le plus petit état d’Europe ? Il s’agit de Malte !

Cet été, en août, nous avons eu la chance de découvrir pendant une semaine ce beau petit pays situé à 93km au sud de la Sicile. Il est constitué d’un archipel de huit îles, dont quatre sont habitées. Malte mesure 27 km en longueur et 14,5 km en largeur. C’est incontestablement le pays des citadelles, des basiliques et des auberges de chevaliers. Aujourd’hui, cette île est le reflet de ses diverses conquêtes, elle a été longtemps disputée entre l’empire Ottoman et les Chrétiens. Ex-colonie anglaise, elle n’a obtenue son indépendance qu’en 1964. Elle porte en elle les traces de ces différentes cultures : on retrouve les fameuses cabines téléphoniques et boites postales anglaises, les noms des villes sont issues de la langue arabe et son architecture mêle les styles des civilisations qui l’ont conquises. D’ailleurs, on y parle le Maltais, l’Anglais et l’Italien est bien compris.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Malte en quelques lignes, c’est par ici.

Bon plan logement
Nous avions loué un grand appartement via Airbnb avec deux chambres, deux salles de bain, deux balcons, dont un au calme, équipé d’une petite table et deux chaises pour manger avec vue sur la mer. Gloriann, la propriétaire, est très gentille, accueillante et prévenante. L’appartement, dont voici le lien, est très bien situé : à Saint Paul’s Bay à deux pas d’une zone de baignade, à quelques minutes à pied des commerces (supérettes, restaurants) et l’on peut s’y garer très facilement et gratuitement, juste en face de l’appartement. Nous avions payé 527 € pour 7 nuits, soit 75€ par nuit (ménage inclus).

IMG_5207
Coucher de soleil depuis le balcon de l’appartement

Si vous souhaitez vous inscrire pour la première fois à Airbnb, et obtenir une réduction de 25€ sur votre première réservation, passez par ce lien et nous vous parrainerons.

Bon plan location de voiture
Nous avions loué une voiture dans une agence locale et familiale Compass Car Hire, située à Bugibba, à moins de 10km de Saint Paul’s Bay. La location de la voiture (pas vraiment récente il faut l’avouer, mais en bon état) pendant une semaine, nous a coûté 181€ tout compris. Pour ce tarif, ils sont venus nous chercher à notre logement et nous ont amené à l’agence, il y avait environ 15€ d’essence dans le réservoir et nous avons rendu la voiture à l’aéroport le jour du départ.
Cette agence, qui a de très bons avis sur internet comparé à beaucoup d’autres, nous a donné entière satisfaction. Service très sérieux et professionnel.

——————————————M A L T E ——————————————

Nos incontournables 

1. Les trois Cités : Birgù (Vittoriosa), Bormla (Cospicua) et Isla (Senglea)

Vittoriosa
Une rue de la victorieuse Vittoriosa
IMG_4796
Isla (Senglea)

2. La Valette, la capitale

IMG_4879
La belle entrée dans La Valette
20170729_123914
Vous remarquerez les nombreux « bow window » colorés dans les rues
IMG_4980

« The Saluting Battery » soit le tir au canon de midi et 16 heures

3. Mdina

mdina
Vue sur Mdina, l’ancienne capitale de Malte
IMG_5283
Se laisser porter par ces ruelles pleines de charme

4. Gozo et Comino

IMG_5186
L’arche emblématique de Gozo, l’Azure Window a été détruit par la tempête de mars 2017.
IMG_5220
Les eaux translucides du Blue Lagoon de Comino

5. St Peter’s pool

IMG_4066
On peut sauter dans l’eau depuis différentes hauteurs ou descendre par une échelle

6. Blue Grotto

IMG_4006
En barque typique, vous découvrirez les grottes et leur eau d’un bleu intense

——————————————M A L T E ——————————————

Notre itinéraire pour une semaine

Jour 1 : Commencez la découverte de Malte par la visite des Trois Cités. Au programme, le charme et la splendeur du pays. Parcourez ces trois villes à pied et vous découvrirez la quiétude des lieux et la simplicité des habitants. Nous avions commencé la balade par Birgù (Vittoriosa) en arpentant les rues pour chercher les auberges des langues qui servaient à accueillir les chevaliers étrangers et découvrir de splendides points de vue. Accordez-vous une pause déjeuner à Be Birgu, où vous pourrez vous installer dans la cour intérieure avec fontaine et déguster un bon plateau maltais pour un prix tout à fait convenable. Vous pourrez également visiter le Fort Saint-Ange, qui est très beau. C’est Vittoriosa qui vous demandera le plus de temps. Ensuite, vous pourrez rejoindre les deux autres cités à pied, mais il vous faudra avoir de bonnes chaussures (et de bons mollets aussi) ! Chaque cité est différente et chacune a ses spécificités et ses atouts.

Bon à savoir :
– Vous pouvez rejoindre Vittoriosa par bateau depuis la Valette pour 2,80€ aller et retour (tarif adulte) avec Valletta Ferry Services.
– Un petit train vous propose de faire le tour des Trois Cités en 45 minutes pour 6€, bien si vous ne souhaitez pas beaucoup marcher.

Jour 2 : La Valette

Il est fortement déconseillé de se garer à la Valette. Vous pouvez stationner à Furjana, la ville voisine à deux pas. Nous nous étions garées au parking MCP qui est payant (5€ la journée environ) et situé derrière la gare routière (triq Sant’ Anna).
Vous pouvez aussi vous garer et gratuitement à côté du Grand Hôtel Excelsior, toujours à Furjana, à la condition de trouver une place bien entendu.
Si vous vous garez au parking MCP, vous rejoindrez la Valette en quelques minutes et vous découvrirez la ville par une magnifique entrée. Prenez la rue de la République et visitez la Saint John’s Co-Cathedrale pour 10€ par adulte. Elle vaut le coup d’œil, elle est très belle.
Dirigez-vous vers les Upper Barraca’s garden, un très beau jardin public, d’où vous pourrez assister au traditionnel tir de canon (The Saluting Battery) à 12h et 16h précises (inutile de payer, présentez-vous aux balcons du jardin, vous aurez une vue d’ensemble). Pour la petite histoire, le tir de canon de 12h permettait aux marins de régler leur montre, et celui de 16h leur annonçait l’heure du thé (ex-colonie anglaise oblige!). Vous pourrez ensuite déjeuner au kiosque sur place, qui propose des pastizzi (feuilletés maltais farcis à la viande, à la ricotta ou à la purée de petit pois), c’est très bon, copieux et bon marché.
Nous vous recommandons The Malta Experience, un film d’environ 45 minutes qui explique très simplement et en français l’histoire de Malte avec ses différentes conquêtes. Gardez votre ticket, vous pourrez ensuite assister à une visite guidée de la Sacra Infermeria, très intéressante. Du fort St Elmo, vous aurez un très beau point de vue sur la ville.

Jour 3 : Blue Grotto

Une balade en bateau vous mènera à la Blue Grotto, des grottes aux eaux d’un bleu spectaculaire. Utilisez un GPS pour vous rendre au port de Zurrieq, ce n’est pas très bien indiqué. Vous pourrez vous garer sur un parking surveillé (le gardien attendra une petite pièce à la sortie). Pour 8€ par personne, une barque typique vous mènera sur le site. C’est très joli. De retour au port, une baignade est fortement conseillée avec masque et tuba : il y a beaucoup de poissons et l’eau est belle.
Nous avions ensuite visité les temples d’Hagar Qim qui ne nous ont pas laissé un merveilleux souvenir. Nous avons déjà vu de magnifiques temples en Sicile par exemple, qui nous ont plus marqué.

Jour 4 : Gozo

Pour aller à Gozo, il faut prendre un ferry à Cirkewwa jusqu’à Mgarr. Vous avez la possibilité d’embarquer votre voiture de location, nous vous le recommandons. Elle vous sera d’une grande aide pour visiter l’île et louer une voiture sur place vous coûterait plus cher. Le tarif est de 15,70€ pour une voiture et un conducteur, et de 4,65€ pour un passager simple. C’est au retour que vous devrez payer votre aller/retour.
Commencez la visite par Victoria (Rabat) et garez-vous. Vous pourrez visiter la citadelle qui a un très beau point de vue et la basilique Sant Gorg que nous n’avions pas visitée. Ensuite, direction Dwerja : évidemment, nous n’y avons pas croisé le célèbre Azure Window, englouti par la mer déchaînée en mars 2017, mais le site est magnifique. Vous pourrez vous baigner dans les piscines de mer, et surtout dans le Blue Hole, un trou d’une grande profondeur d’où partent des plongeurs. Masque et tuba fortement conseillés. Nous avions mangé dans le restaurant Azure Window, tout à fait correct, avec une très belle vue en prime.
Reprenez la voiture pour un circuit sur Gozo où vous apercevrez la très jolie basilique Ta Pinu et faites une halte sur la jolie (et rare) plage de sable orange, Ramla Bay (prennez des chaussures d’eau, il y a beaucoup de pierres pour entrer dans l’eau).

Jour 5 : St Peter’s pool

Direction les piscines naturelles de St Peter’s pool dans lesquelles vous pourrez plonger de hauteurs différentes ! C’est magnifique !
Depuis Marsaxlokk prendre la route de Marsaskala, tourner à droite après l’église carmélite et tournez à droite au premier carrefour. S’arrêter à hauteur de la cheminée de la centrale électrique où il y a un parking (et non comme nous à la centrale électrique, sinon vous serez obligés de prendre un petit chemin qui grimpe et sans ombre pendant 30 minutes), car le chemin qui conduit 300m plus loin à un autre petit parking est cahoteux et étroit (cf le Routard 2017). Sur place, vous trouverez de merveilleuses piscines que la mer, cristalline, a creusé dans la roche blanche immaculée. Vous pourrez y plonger de différentes hauteurs. Un conseil, en saison, allez-y dès 9h pour profiter pleinement du site. De plus, il n’y a pas d’ombre sur place, mais vous trouverez de quoi manger un sandwich.
Ensuite, rejoindre le charmant port de pêche de Marsaxlokk pour une petite balade, et admirer et photographier les luzzus, ces petits bateaux de pêche colorés et si typiques de l’île.

img_4069.jpg

Jour 6 : Comino et le Blue Lagoon

Prendre le bateau navette à Cirkewwa (tarif 10€ par personne A/R, il y a plusieurs compagnies, comparez leur offre) et cette fois-ci, la voiture reste à quai.
Tout comme St Peter’s Pool, le site est magnifique mais totalement surpeuplé en saison après 10h du matin. Au programme, baignade dans une eau cristalline digne des plus belles plages du monde. Masque et tuba obligatoire, il y a de nombreux poissons à voir. Vous ne trouverez pas d’endroit pour poser la serviette, mais il est possible de louer un parasol et deux transats pour 20€ la journée. De nombreux kiosques proposent à manger, mais vous pouvez aussi y amener votre pique-nique.

Jour 7 : Mdina et Rabat

Mdina est l’ancienne capitale du pays et n’a rien à envier à La Valette. Cette ville pleine de charme a beaucoup à vous offrir. Parcourez-la à pied, elle est superbe. Vous rejoindrez Rabat pendant votre balade, cette ville nous a moins marquée que sa voisine.

——————————————M A L T E ——————————————

Et les plages dans tout ça ?

Si vous allez à Malte pour lézarder sur une plage de sable fin, changez de destination !
Des plages de sable fin, il y en a très peu et elles n’ont, pour la plupart, rien d’extraordinaire. En revanche, où que vous soyez, vous trouverez de nombreuses zones de baignade aménagées par une échelle descendant dans la mer.

zone-de-baignade-e1509209030818.jpg

Nos coups de cœur baignade : 

  • Juste à côté de notre appartement, à 3 minutes à pied, se trouvait un coin sympa pour se baigner et poser la serviette. Attention, pas de sable mais une dalle de béton.
  • Dans le centre ville de Sant Jullians, vous trouverez la magnifique crique de Balluta Bay, située au pied d’une église et vous pourrez poser votre serviette sur l’amphithéâtre qui la surplombe. Dépaysement garanti !

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

    Et comme citées précédemment,

  • Ramla Bay à Gozo propose une plage agréable avec son étendue de sable orange.IMG_4061
  • A Gozo, à l’Azure Window, une baignade s’impose dans le Blue Hole.

IMG_5196

  • Au port où l’on part en barque pour la Blue Grotto, la baignade y est très sympa.DSCN1151
  • Le Blue Lagoon de Comino

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos déceptions baignade : 

  • Golden Bay : on peut lire partout que cette plage est la plus belle de Malte. A notre arrivée, quelle déception ! Nous avons trouvé une plage surpeuplée (digne de la Côte d’Azur au mois d’août) et une eau très sale.
  • Mistra Bay : nous nous y sommes baignées, mais elle n’avait rien d’extraordinaire, à part nous rafraîchir.

——————————————M A L T E ——————————————

Les indispensables à avoir dans sa valise en plus de la traditionnelle crème solaire pour un séjour à Malte en saison

  • un GPS
  • des chaussures d’eau
  • un kit masque et tuba, voire des palmes
  • beaucoup d’eau et un sac isotherme pour la garder bien au frais
  • et l’itinéraire de « un rêve de voyages » que vous aurez, au préalable, imprimé 🙂

——————————————M A L T E ——————————————

Au fait, la conduite à gauche c’est difficile ?

Une fois les premiers kilomètres parcourus et la voiture en main, on s’y fait bien. Attention, à bien regarder du bon côté lors des priorités. Marion n’avait jamais conduit à gauche et s’en est très bien sortie. La conduite des maltais est tout à fait convenable.

——————————————M A L T E ——————————————

Est-ce une bonne destination avec des enfants en bas âge ?

Nous ne le recommandons pas. L’été il fait très chaud, il y a très peu de plages de sable et très peu d’ombre.

——————————————M A L T E ——————————————

Un dernier conseil avant de partir à Malte,

Si vous voyez des feux d’artifice en pleine journée (oui oui ça existe!), et les rues décorées de grandes statuts, ne vous inquiétez pas, il y a la fête dans le village. A Malte, la religion est très importante, et il y a très souvent des fêtes et festivals dans les villes et villages et on ne fait pas les choses à moitié. Les églises sont décorées, il y a des fanfares et beaucoup de Maltais sont présents pour célébrer le saint patron de la ville.

20170730_222633IMG_4755IMG_5034

——————————————M A L T E ——————————————

Ce pays a beaucoup à offrir, ses multi-cultures en sont sa richesse. En saison, vous pourrez profiter de sa chaleur et ses eaux cristallines. Hors saison, les températures douces seront plus propices aux visites. Et vous éviterez, les hordes de touristes.

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter sans problème sur la page Facebook ou via le formulaire du contact du blog.

Bon voyage !

Si cet article vous a plu, likez notre page Facebook pour suivre nos aventures et être informé de nos bons plans et n’hésitez pas à le partager.

Tous les chemins mènent à Rome…

Ciao !
Bonjour !

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance de passer deux jours et demi ensoleillés dans la ville éternelle, Rome. Cette capitale qui regorge de sites antiques est un musée à ciel ouvert. La ville est petite, nous l’avons parcourue à pied.

Nous avons logé à l’hôtel ELITE**. Cet hôtel est situé entre la place d’Espagne et la fontaine de Trévi, dans une rue calme dans un quartier pourtant animé. L’emplacement est idéal, le personnel est disponible et très gentil, le petit-déjeuner a un bon rapport qualité-prix (3€ pour un adulte, 1,50€ pour un enfant et gratuit pour les moins de 6 ans). Vous y trouverez café, thé, jus de fruit (à l’italienne = chimique), viennoiseries, pain, confitures, miel, Nutella, céréales, œufs durs. Les chambres sont très propres, spacieuses et bien équipées. Choisir une chambre EXECUTIVE ou SUPERIEURE, elles sont rénovées.

En réservant à l’avance et sur leur site directement, vous obtiendrez un très bon tarif.
Lien hôtel ELITE**

hote

En deux jours et demi, nous avons pu voir la majorité des sites à visiter.

Nos incontournables

1. Le Colisée

IMG_4418

 

20171017_114448

2. Le Palatin

IMG_5832
Vous pourrez profiter du point de vue sur le Forum et le Colisée, c’est sublime !

3. La fontaine de Trévi

IMG_5688

4. La place d’Espagne (piazza di Spagna) et la place Navone (piazza Navona)

IMG_6255
La place d’Espagne
IMG_5938
La place Navone

5. La place Saint Pierre (Piazza San Pietro) et la basilique Saint Pierre au Vatican

IMG_4417
La place St Pierre et en son centre, la basilique

————————–R O M E—————————

Nos bons plans transports

Pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport de Fiumicino, nous avions réservé des tickets pour un bus Terravision Site officiel Terravision. Pour seulement 9€ aller/retour par personne, vous rejoindrez la gare de Termini en 40/45 minutes. Service très professionnel, sérieux et ponctuel.
=> A Fiumicino, se rendre au terminal 3 et arrêt de bus n°7

20171018_144410

Il est aussi possible de rejoindre le centre ville en train par le Leonardo Express en 32 minutes, mais c’est beaucoup plus cher : 14€ par personne et par trajet. 

Le meilleur moyen de se déplacer dans Rome est la marche à pied, la ville étant petite cela se fait bien. Vous pouvez aussi circuler en métro/bus (ticket simple 1,50€ valable 100 minutes et il existe aussi des forfaits à la journée pour 6€).

————————–R O M E—————————

Nos bons plans visites

Colisée / forum romain / Palatin

  • Acheter un billet groupé au forum pour le Colisée, le forum et le Palatin à 12€. Vous éviterez les longues files aux caisses du Colisée et vous pourrez visiter les trois sites sur deux jours. Vous pouvez aussi l’acheter en ligne sur le site officiel de la billetterie du Colisée avec des frais de 2€ pour le coupe file.
  • Pour votre visite du Colisée, essayez de venir à l’ouverture car dès le milieu de la matinée, il est bondé. Le site est somptueux, on arrive à imaginer les combats de gladiateurs dans cet amphithéâtre.
    Bon à savoir : Depuis 40 ans personne n’avait foulé le sol du dernier étage du Colisée. Il a été rénové et il est maintenant possible d’y grimper grâce à une visite guidée. Nous avons eu la chance d’y monter, et nous vous le recommandons, c’est magique ! La visite inclut les souterrains, le troisième et quatrième étage. Il faut réserver en avance, car elle se fait par groupe de 25 personnes maximum. Elle est en anglais, en italien et en espagnol. Cela vous coûtera 9€ par personne + 2 € de frais de réservation et c’est à réserver ici sur le site officiel de la billetterie du Colisée (visite guidée).
    EDIT : les tarifs ont changé, ils sont passés à 15€ + 2€ de frais de réservation et la visite est maintenant disponible en français.
    C’est notre meilleur souvenir de Rome, une fois en haut on est comme hypnotisé par la beauté du site. On se sent privilégié !
    Attention : il vous faut un ticket d’entrée pour le Colisée valide en plus de la réservation pour la visite guidée.
  • Le sens de la visite du forum n’est pas très clair. Privilégiez l’entrée principale via di San Gregorio 30. S’il y a beaucoup de monde, continuez sur la via della Salara Vecchia, vous trouverez une autre entrée moins fréquentée.
    Vous pourrez louer un audioguide pour le forum à 5€ et pour le Palatin, il faudra rajouter 2€. Un pour deux suffit largement. La location du boitier est pour 3 heures, vous devrez laisser une pièce d’identité, et le rendre à l’endroit où vous l’aurez pris.
    Si vous n’êtes pas passionné d’histoire ou d’archéologie, nous ne vous le conseillons pas. Rien que pour le forum, il y a plus de 50 points à écouter et qui plus est, très détaillés.
    Sans cela, vous ne trouverez que très peu d’informations sur place et seulement en italien et en anglais. Vous trouverez ici une description du forum romain ou encore une autre description avec des photos reconstituées.
    Si vous ne souhaitez pas visiter le forum en détails ou si vous n’avez que très peu de temps pour visiter Rome, montez directement au Palatin. Vous aurez un splendide point de vue sur le forum romain, de quoi apprécier sa grandeur. En prime, une majestueuse vue sur le Colisée.
    Pour un autre point de vue, rendez-vous sur le Portique des Dieux Conseillers.

La fontaine de Trévi

La journée, la fontaine est très fréquentée. Allez-y le soir, vers 22h30 voir 23h30, vous pourrez l’apprécier à sa juste valeur, et faire de belles photos sans avoir des dizaines de personnes devant.
P.S. : n’oubliez pas le traditionnel lancé de deux pièces dans la fontaine, de dos et de la main droite : l’un pour faire un vœux, l’autre pour être sûr de retourner à Rome ! 🙂

La place d’Espagne

Tout comme la fontaine de Trévi, la journée elle est impraticable. Aux beaux jours, il vous faudra zigzaguer pour espérer monter les marches. Allez-y le soir, vous pourrez la contempler et la photographier en comité plus réduit. De plus, c’est une jolie balade digestive après un bon repas.

Le Vatican

Si vous souhaitez visiter les musées du Vatican, un conseil, réservez en ligne le billet coupe file à un tarif de 16€ + 4€ de frais de réservation sur le site officiel de la billetterie du Vatican. Ainsi, vous éviterez deux ou trois heures de queue.

Nous les avons visités, et cela ne nous a pas vraiment plu. Il y a une dizaine de musées composés de sculptures et de grandes galeries avec des œuvres en tout genre.

Il y a une cafétéria dans les musées, le tarif est correct : pour 9,50€ nous avons eu une assiette de pâtes, du pain, une bouteille d’eau et un dessert.

Attention : sur le chemin des musées, vous allez être arrêté par plusieurs « guides » vous proposant leur aide pour vous orienter. Il vont essayer de vous vendre des tickets d’entrée pour la basilique Saint Pierre, qui est GRATUITE ! C’est l’accès à la coupole qui est payant. Si vous souhaitez visiter la basilique, venez à la première heure, sinon les files d’attentes sont très longues.

Et le ROMA PASS dans tout ça ?

En organisant ce voyage, nous avons lu sur certains guides ou forum, que le ROMA PASS valait le coup. En fait, il existe plusieurs cartes de ce type et il est difficile de s’y retrouver, alors voici un comparatif :

roma pass3

Notre avis : si vous comptez, comme nous, parcourir la ville à pied et visiter les musées du Vatican, le Colisée, le Forum et le Palatin (avec ou sans visite guidée), nous ne vous le conseillons pas.
Tarif pour le Colisée, le Forum et le Palatin : 12€
Tarif pour les musées du Vatican : 20€ si achetés en ligne, avec coupe-file
Tarif pour le transfert depuis l’aéroport avec Terravision : 9€
TOTAL : 41€
Si vous souhaitez circuler en bus touristique, ROMA OPEN TOUR propose un tarif intéressant à savoir : 

Roma open tour
– Si vous voulez réduire le nombre de réservations et visiter plus de musées et de monuments, alors ces cartes peuvent être intéressantes.
– Enfin si vous êtes intéressé par le ROMA ET VATICAN PASS alors ce bon plan est fait pour vous : Groupon propose le pass a un tarif de 109€ pour 1 adulte, 218€ pour 2 adultes. Pour la création d’un nouveau compte, vous bénéficierez d’un bon de réduction de 15€. Sinon, Groupon propose régulièrement des réductions de 15 à 20% : si vous souhaitez deux pass, faites deux commandes séparées. Ainsi, la réduction sera plus importante.

————————–R O M E—————————

Nos bons plans restos

Après l’effort, le réconfort ! Nous avons pu goûter à la gastronomie italienne et nous vous avons déniché de très bonnes adresses.

  • Old Bridge Gelateria :  Viale dei Bastioni Di Michelangelo 5, à la sortie des musées du Vatican 

Un très bon glacier avec des glaces généreuses, bonnes et peu chères. 3€ pour 3 grosses boules !

  • Ce stamo a pensà : via Leonina 81, à 300m du Forum 

Un tout petit restaurant pour déjeuner sur le pouce. Vous pourrez déguster des panini maison, des arancini (spécialité sicilienne revisitée), des pizzas, des salades délicieuses, et des plats cuisinés. Les prix sont tout petits et le plaisir, immense ! Nous en avons eu pour 22€ pour deux. Cerise sur le gâteau, les patrons sont adorables !

IMG_5866

  • That’s Amore : via in Arcione 115, à 300m de la fontaine de Trévi 

On passe devant ce restaurant et on voit la file d’attente, ça s’annonce bien ! Le temps de siroter une coupe de prosecco gentiment offerte par le patron et une table se libère. Vous pouvez aussi réserver, mais vous n’aurez pas la coupe offerte, à vous de voir ! 🙂
La décoration est jolie, le personnel est très sympa, et surtout, on y mange très bien. Au menu, des pâtes al dente à souhait, des pizzas à la pâte très fine, des viandes de bonne qualité et des tiramisus maison à tomber par terre ! Nous y sommes allées deux fois, et ce n’est pas dans nos habitudes, c’est dire…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Pane e Salame : via di Santa Maria in via 19, à 300m de la fontaine de Trevi et de la place d’Espagne

On se dirige vers ce restaurant qui ouvre à midi, il est 11h55 et une dizaine de personnes attendent devant la porte, encore fermée. C’est bon signe !
L’accueil est très agréable, la décoration est dans un style industriel, on aperçoit des sandwichs copieux, appétissants et variés, des jambons entiers suspendus, ce genre d’adresse où avant même d’être servi, on sait que l’on va bien manger.
On nous donne une carte en français. Nous avons partagé une grande planche de charcuterie / fromage et un sandwich au jambon fumé, courgette et fromage Italien. Quel délice ! Profitez-en pour déguster une bonne Peroni, la bière Romaine traditionnelle. L’addition est très correcte par rapport aux produits servis : 25€ pour deux !

IMG_6326

IMG_6321 - Copie.JPG

————————–R O M E—————————

Notre itinéraire pour 2 jours et demi de visite à pied

Jour 1Rejoindre le forum romain. Sur le chemin vous apercevrez le monument Emmanuelle II, la colonne Traina, trois des forum impériaux (le forum Traiani, le forum di Augusto et le forum di Cesare). Visiter le forum romain et le Palatin (compter 2 à 3h de visite), faites le tour du Colisée et vous tomberez sur l’arco di Constantino. Dirigez-vous vers le circo Massimo, puis vers l’Aventino, une des sept collines. Traversez le Tibre par le ponte Palatino et vous arriverez dans le quartier du Trastevere. Une balade s’impose pour s’imprégner de l’atmosphère de ce lieu et flâner dans ses petites ruelles pleines de charmes et colorées.
Repassez de l’autre côté par le ponte Sisto et allez jusqu’au Campo de’ Fiori (une place où il y a un marché tous les matins du lundi au samedi), passez par la très belle piazza Navona, allez visiter le Pantheon, voir le templo Adriano et terminez par la fontaine di Trevi en fin de journée. Dans la soirée, quand la foule sera partie, baladez vous entre la fontaine de Trévi et la place d’Espagne.

Jour 2 : Rendez-vous au Colisée dès l’ouverture à 8h30 et comptez entre 1h et 3h de visite (si visite guidée). Prenez le métro pour vous rendre au Vatican et visiter les musées, la place St Pierre et/ou la basilique. Dirigez-vous vers le castel Sant Angelo, où vous aurez un beau point de vue depuis le pont du même nom.

Jour 3 : pour le dernier jour, rendez vous sur la piazza del Popolo et rejoignez les jardins de la villa Borghèse où vous pourrez faire une jolie promenade. Ensuite, descendez les marches de la place d’Espagne et allez flâner dans les rues très chics de ce quartier : prenez la via condotti avec ses luxueuses boutiques et perdez-vous dans les ruelles.

Nous espérons que vous serez autant séduit par Rome que nous l’avons été, et que ce premier post vous facilitera l’organisation de votre voyage.

Cette ville est magnifique, n’attendez plus, réservez ! 🙂

N’hésitez pas à partager le blog à vos amis et votre entourage.

Bon voyage & à bientôt pour de nouvelles aventures !

Julie & Marion

Likez notre page Facebook pour suivre nos prochaines aventures et être informé de nos bons plans 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est parti, on se lance !

Bonjour à tous !

Le voyage est pour nous une passion. Julie aime organiser des voyages. Cette préparation qui peut paraître lourde et chronophage pour certains, elle adore. Trouver le meilleur compromis dans le budget défini, avoir le meilleur rapport qualité-prix possible, définir l’itinéraire permettant de voir le maximum de choses et en évitant de perdre du temps, autant de tâches qui demandent patience et organisation mais qui finissent par payer.

Quant à Marion, chercher et comparer pour obtenir la meilleure offre ce n’est pas vraiment son dada. Ce qu’elle préfère c’est, plan de ville en main, partir à la découverte de nouveaux horizons, et arpenter les rues de la destination. Le sens de l’orientation, c’est elle qui l’a !

Nous avons déjà réalisé plusieurs voyages en courts séjours tels que Barcelone, Séville, Prague, Londres, Lisbonne, Bruxelles et Bruges.  Nous avons aussi parcouru des îles de long en large, au volant d’une voiture de location (oui, car si on aime voyager, on aime aussi le confort d’un logement !) et carte routière en main (et d’un GPS parfois aussi, il faut bien l’avouer) : la Corse, la Sardaigne, la Sicile, Fuerteventura, Majorque, Malte, Gozo et Comino, la Guadeloupe et la Martinique. Et parce qu’il n’y a pas qu’hors de nos frontières que nous pouvons voir de jolis paysages, on apprécie aussi aller découvrir de nouvelles régions de notre cher et beau pays. Récemment, nous avons visité sur une semaine Toulouse et sa fameuse cité de l’espace, le Bassin d’Arcachon et Bordeaux.

Créer un blog, on y pensait depuis quelques années, mais cette fois-ci c’est décidé, on se lance !

Le concept est simple : pour chaque voyage, vous découvrirez notre TOP 5 de visites accompagné de photos (en gros, nos incontournables), nos bons plans restaurants et logement (et parfois, location de voiture), des astuces pour économiser sur les visites et enfin, en toute objectivité, les endroits que l’on ne conseillerait pas à nos amis ainsi qu’une proposition d’itinéraire…

Entre deux voyages, nous vous proposerons des bons plans et astuces pour, à votre tour, pouvoir combiner voyages et économies.

Vous pouvez suivre nos aventures sur Facebook, Twitter et Instagram, alors ne perdez plus une seconde, et rejoignez-nous !

Julie et Marion